Ecoutez Radio Sputnik
    Le HMS Duncan, un destroyer de type 45

    Un destroyer de la Royal Navy arrive dans le Golfe dix jours après la saisie d’un pétrolier britannique par l’Iran

    © AP Photo / Ben Sutton
    International
    URL courte
    14653
    S'abonner

    Le destroyer lance-missiles britannique HMS Duncan est entré dans les eaux du golfe Persique «pour protéger les navires marchands et garantir la sécurité des pétroliers britanniques dans le secteur», a annoncé la chaîne de télévision Al-Arabiya.

    Un bâtiment de guerre de la Royal Navy, le HMS Duncan, est entré dans les eaux du golfe Persique, a annoncé dimanche 28 juillet la chaîne de télévision Al-Arabiya.

    Selon les informations fournies par cette dernière, ce bâtiment de guerre de la Royal Navy est venu dans le Golfe «protéger les navires marchands et garantir la sécurité des pétroliers britanniques dans le secteur».

    Un premier navire de guerre

    Sky News avait précédemment annoncé que la frégate HMS Montrose était déjà arrivée dans le Golfe et avait effectué sa première mission d’escorte dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 juillet.

    La tension monte d’un cran

    Le 19 juillet, l’Iran a arraisonné le pétrolier britannique Stena Impero. Selon les autorités maritimes iraniennes, le bateau saisi «avait menacé la sécurité maritime» dans le détroit d'Ormuz, par où transite un cinquième de la production mondiale de pétrole.

    Jeudi 11 juillet, Londres avait déclaré que trois navires de guerre iraniens avaient tenté de bloquer la veille le passage d’un pétrolier britannique par le détroit d’Ormuz, à l’entrée du Golfe, mais qu’ils s’étaient retirés à la suite d’avertissements lancés par un bâtiment de la Royal Navy présent dans le secteur.

    Tags:
    avertissement, SkyNews, escorte, sécurité, pétrolier, Al-Arabiya, Stena Impero (pétrolier), Londres, Golfe persique, Royal Navy (Royaume-Uni), Détroit d'Ormuz
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik