Ecoutez Radio Sputnik
    Un taureau (image d'illustration)

    Stop Corrida: la vidéo d’un taureau se jetant dans une rivière ravive le débat

    CC0 / meteonrw
    International
    URL courte
    Par
    17334
    S'abonner

    En Espagne, lors des célébrations des Saints Patrons, un taureau, les cornes en feu, est pris de panique et finit par se jeter dans la rivière. Les associations de défense des animaux ont vivement réagi, relançant ainsi le débat sur l’interdiction de la corrida. Vidéo.

    Ce week-end, la ville espagnole de Sagunt a célébré la fête des Saints Patrons sous la forme du «Toro Embalada», une coutume qui consiste à libérer un taureau les cornes en feu, dont les passants évitent les charges. Ce dimanche 28 juillet, une vidéo a fait le tour des réseaux sociaux et a suscité l’indignation. Sur un pont, une foule est en délire devant un taureau qui a les cornes enflammées. Le pauvre animal, pris de panique, défonce des barrières et se jette dans la rivière. Des images choquantes, qui ont fait réagir les associations de défense des animaux, dont 30 Millions d’Amis.

    #StopCorrida

    La corrida est un combat entre un homme et un animal dans une arène, l’animal étant souvent mis à mort. Pratiquée essentiellement en Espagne, au Portugal, en Amérique Latine et même en France, certains y voient un art. Les opposants se font de plus en plus nombreux et dénoncent une torture, un spectacle cruel et demandent son interdiction. La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour l’abolition définitive de la corrida en France. Le hashtag #StopCorrida était en tête des tendances sur les réseaux sociaux ce week-end et nombreux sont les internautes qui ont partagé des vidéos pour dénoncer cette pratique.

    C’est le cas de l’association Anymal, de Rémi Gaillard, qui dénonce une activité cruelle juste pour assouvir une forme de satisfaction chez certains. Et si le taureau est trop imposant, des entraînements avec des veaux sont proposés en Espagne, mais aussi en France.

    ​Le 21 juillet, Rémi Gaillard, non sans ironie, demandait au Président de la République s’il pouvait gracier ces bêtes innocentes, condamnées à mort, juste pour «le show» à Lunel, en France. Un tweet qui avait engendré près de 50.000 retweet et 60.000 likes, resté sans réponse de notre cher Président.

    Tags:
    taureaux, corrida, 30 Millions d'Amis, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik