International
URL courte
16561
S'abonner

Les instructeurs américains déployés dans la zone d’Al-Tanf préparent actuellement des bandes armées à attaquer les positions de l’armée gouvernementale et à détruire les infrastructures pétrolières à l’est de l’Euphrate, en Syrie, dénonce la Défense russe.

Le ministère russe de la Défense a de nouveau signalé que les militaires américains en Syrie étaient impliqués dans des activités dont le but était de déstabiliser la situation en Syrie. Notamment, selon lui, il s'agit d'opérations de diversion et de destruction des infrastructures pétrolières.

«Dans un secteur de 55 km autour d’Al-Tanf, les instructeurs américains préparent une grande formation militaire Magavir as-Saura et de nombreux groupuscules pour soi-disant l’Armée des tribus arabes. Leurs effectifs atteignent le nombre de 2.700 personnes», a indiqué Sergueï Roudskoï, chef du commandement opérationnel principal de l'état-major des Forces armées russes.

Selon lui, après cette formation, une partie des hommes les mieux préparés sera ensuite transportée sur la rive orientale de l’Euphrate afin de déstabiliser la situation dans les zones contrôlées par Damas.

«Leur objectif est de mener des diversions, de détruire des infrastructures pétrolières et de commettre des attentats contre l’armée gouvernementale. La présence de tels groupuscules a été constatée dans les localités de Soueïda, Palmyre et Boukamal», a ajouté le haut gradé.

Vol de pétrole

La Défense russe constate également que le nombre de membres de sociétés militaires privées (SMP) américaines en Syrie a déjà dépassé les 3.000 personnes. Les organisations en question sont impliquées dans le pillage d’hydrocarbures appartenant au peuple syrien. Entre autres sur les gisements de Konako, d’Al-Omar et de Tanak, situées sur la rive est de l’Euphrate.

«Il existe une filière criminelle des livraisons transfrontalières du pétrole syrien. C’est tout simplement le pillage des richesses nationales de la Syrie […] Cette activité des SMP américaines se poursuit sous la protection de l’aviation de la coalition internationale. Il ne s’agit que de contrebande menée auparavant par Daech* et que les Américain se sont appropriés», a-t-il conclu.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook