Ecoutez Radio Sputnik
    Après la fusillade mortelle lors d’un festival en Californie

    Fusillade en Californie: «préserver le monopole des boissons plutôt que d’assurer la sécurité des gens»?

    © REUTERS / STRINGER
    International
    URL courte
    316
    S'abonner

    On se demande toujours comment la fusillade ayant fait au moins trois morts et de nombreux blessés le dernier jour d’une foire gastronomique en Californie a pu arriver et quels pourraient être les motifs de son auteur présumé. Un ancien agent fédéral et expert en armement américain a fait part à Sputnik de ses idées.a

    Après la fusillade survenue au dernier jour du Gilroy Garlic Festival (festival de l’ail de Gilroy, une foire gastronomique organisée chaque année en Californie) qui a fait au moins trois morts et de nombreux blessés, Sputnik a demandé à Steven Howard, ancien agent fédéral et expert en armement américain, quel pourrait être le motif du tireur présumé et comment la police a pu le laisser passer. En effet, les armes de tout genre étaient interdites au parc Christmas Hill, où se tenait le festival, et le personnel de sécurité vérifiait les sacs à l'entrée.

    Quel aurait pu être le motif du tireur?

    «Je n'en ai aucune idée: il n'y a pas assez d'informations. Cela peut être n'importe quoi -des gangs à la vendetta personnelle», a répondu le spécialiste.

    Et de rappeler que le chef de la police de Gilroy avait déclaré que le tireur était entré dans le festival en faisant un trou dans une clôture.

    «Si on découpe un trou dans la clôture, alors toute la sécurité ne vaut plus rien. De toute évidence, la police n’était pas assez nombreuse pour surveiller le périmètre. De tout ce que j’ai vu et de tout ce que j’ai entendu à la télévision, ils ont juste regardé dans les sacs et rien de plus. Il n’y avait même pas de détecteur de métaux, ni rien d’autre. Et ces baguettes pour voir si quelqu'un porte quelque chose en métal -comme une arme à feu ou un couteau– ne coûtent que 49 dollars. Donc, elles sont très bon marché et fonctionnent très bien, je les ai utilisées moi-même», a poursuivi M.Howard.

    Comment éviter de tels incident?

    D’après ce dernier, apparemment, on n’ouvrait des sacs que pour empêcher les gens d’apporter de l’alcool au festival pour pouvoir vendre des boissons alcoolisées ou autres à un prix supérieur au prix indiqué.

    «Si tel est le cas, comme avec le festival de musique à Lansing, dans le Michigan, personne n’a cherché les armes, mais on a fouillé dans tous les sacs parce qu’on ne voulait pas qu’on apporte des boissons gazeuses ou des boissons alcoolisées au festival, parce qu'il s’agissait de conserver le monopole de la nourriture et des boissons. Il est donc possible que la prétendue "sécurité" consistait justement à préserver le monopole de la nourriture et des boissons et non à assurer la sécurité des gens», a supposé l’Américain.

    Interrogé sur un moyen qui aurait permis d’éviter ce drame, il a déclaré:

    «On aurait dû faire en sorte que davantage d'agents patrouillent le périmètre, davantage de caméras, et que toutes les entrée soient gardées par des agents. On n'a pas besoin de ces appareils X-Ray vraiment sophistiqués qu’on a dans les aéroports et les ports. […] Tout ce dont vous avez besoin est que les gens présentent et ouvrent leurs sacs pour voir s'ils ont du métal. Cela ne prend que quelques secondes. Mais si quelqu'un contourne les entrées de sécurité en coupant la clôture et que personne ne découvre que cette coupe a été faite, […] toute autre mesure n'aura alors aucune valeur. Encore une fois, il aurait pu s’agir de préserver le monopole des boissons plutôt que d’assurer la sécurité des gens».

     

    Selon la police locale, l'auteur de la fusillade mortelle a été abattu.

    Tags:
    monopole, police, Californie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik