Ecoutez Radio Sputnik
     Prix international Khaled Alkhateb Memorial Awards

    Les lauréats de l’édition 2019 du concours international RT pour les correspondants de guerre

    © Sputnik . Ramil Setdikov
    International
    URL courte
    370
    S'abonner

    La chaîne a créé ce concours annuel pour récompenser les auteurs des meilleurs reportages de presse écrite et audio-visuelle réalisés dans des zones de conflits. Il porte le nom du journaliste Khaled al-Khatib qui collaborait avec RT Arabic et a été tué le 30 juillet 2017 en Syrie.

    Des journalistes américain, italien, indien et russe ont été récompensés pour leurs travaux sur les conflits en Irak, en Libye et en Syrie lors de l’édition 2019 du Prix international Khaled Alkhateb Memorial Awards 2019. Ce concours a été créé par la chaîne de télévision RT en hommage au journaliste Khaled Alkhateb qui collaborait avec RT Arabic et a été tué dans l’exercice de ses fonctions en 2017 en Syrie.

    Le jury du Prix Khaled Alkhateb Memorial Awards 2019 a désigné les gagnants dans trois catégories: «Meilleur reportage sur une zone de conflit: vidéo courte», «Meilleur reportage sur une zone de conflit: vidéo longue» et «Meilleur reportage sur une zone de conflit: texte». Des journalistes de 25 pays ont cette année pris part à la compétition.

    «Les reportages des participants au concours décrivent les conflits dans différentes régions du monde: de l’Amérique latine à l’Asie du Sud-Est. Chacun de leurs travaux est une modeste contribution à la paix. Le jury a eu du mal à choisir les gagnants. Deux reportages ont obtenu le même nombre de points et leurs auteurs ont été désignés vainqueurs ex aequo dans l’une des catégories», a dit la rédactrice adjointe de RT Anna Belkina. 

    Gagnants:

    • «Meilleur reportage sur une zone de conflit: vidéo courte»

    Fausto Biloslavo (Italie), «La Bataille de Tripoli» (The Battle Of Tripoli).

    Cette série de reportages réalisés dans la capitale libyenne est consacrée au conflit que se livrent depuis plusieurs mois le Gouvernement d’union nationale (GNA) et l’Armée nationale libyenne (ANL).

    • «Meilleur reportage sur une zone de conflit: vidéo longue»

    Amitabh Revi (Inde), «Palmyre: renaître tel le phœnix » (Palmyra Ravaged By Daesh, A Bid To Rise Like The Phoenix)

    Ce reportage est consacré à la ville syrienne de Palmyre qui est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco et qui a été détruite par les combattants de Daech*. La restauration des monuments, qui permettra de rendre à la ville son statut de centre touristique, est en cours.

    Anton Stepanenko (Russie), «Raqqa. La Vie après la Guerre» (Raqqa. Life After War).

    La ville de Raqqa, dont Daech* avait fait sa capitale, a été presque entièrement détruite pendant les combats avec les terroristes et par les bombardements aériens de la coalition emmenée par les États-Unis. Ce reportage raconte comment les habitants survivent dans cette ville devenue fantôme.

    • «Meilleur reportage réalisé dans une zone de conflit: texte»

    Kenneth Rosen (États-Unis), «Après Daech*» (After ISIS).

    Cette série d’articles est consacrée aux habitants qui vivent à la frontière entre la Syrie et l’Irak. En 2018, un mur y a été érigé pour se protéger des combattants de Daech*.

    Le jury du concours Khaled Alkhateb Memorial Awards 2019 était composé:

    • d’Evgeny Poddoubny, correspondant de guerre russe. Ses reportages en Syrie et en Ukraine lui ont valu de recevoir trois TEFI (récompense de télévision russe - ndlr) ;
    • d’Irada Zeïnalova, journaliste qui a couvert la prise d’otages dans l’école de Beslan, des actes terroristes commis dans le métro de Moscou et d’autres événements internationaux;
    • d’Eva Golinger, écrivain, spécialiste de la politique étrangère des États-Unis et des pays d’Amérique Latine;
    • de Tom Ragg, directeur de développement de l’association mondiale des diffuseurs AIB;
    • de Maria Finoshina, correspondante de RT International;
    • de Salam Musafir, présentateur de RT Arabic.

    En 2018, lors de la première édition du concours Khaled Alkhateb Memorial Awards, les journalistes récompensés venaient d’Irak, d’Irlande et de Singapour.

    Les prix seront remis aux gagnants lors de la conférence de RT Media TALK «Dans la zone de conflit: risques et responsabilité des journalistes» qui se déroulera le 2 octobre à Moscou. Experts et représentants des médias y discuteront de l’évolution du journalisme de guerre et se demanderont notamment s’il est possible de couvrir objectivement les conflits et si l’intelligence artificielle contribuera à lutter contre les fake news. 

    Le journaliste Khaled Alhateb qui collaborait avec RT Arabic a été pilonné par les terroristes de Daech* dans le gouvernorat syrien de Homs le 30 juillet 2017. Il décrivait dans ses reportages les combats des forces gouvernementales syriennes contre les terroristes. Khaled Alkhateb avait 25 ans. Le Président russe Vladimir Poutine a signé un décret le décorant à titre posthume de la médaille du Courage. Elle a été remise à sa famille à la première cérémonie de Khaled Alkhateb Memorial Awards en 2018.

    * Organisation terroriste interdite en Russie

    Tags:
    récompense, journalisme, prix, chaîne de télévision RT
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik