International
URL courte
181122
S'abonner

Le responsable britannique de la police antiterroriste, Neil Basu, a déclaré, dans un entretien au Guardian, que les musulmans du Royaume-Uni ne devraient pas être forcés à «s’assimiler». Pour lui, il est important que les gens puissent vivre selon leur «culture ou religion ouvertement».

Se prononçant au sujet de la menace terroriste au Royaume-Uni, le responsable britannique de la police antiterroriste, Neil Basu, a déclaré que les musulmans du pays ne devraient pas être poussés à «s’assimiler», écrit le Guardian.

«L'assimilation implique que je dois me cacher pour pouvoir continuer. Nous ne devrions pas être une société qui accepte cela», a-t-il dit. Et d’ajouter:

«Vous devriez pouvoir pratiquer votre culture ou votre religion ouvertement et toujours accepter les autres, et les autres vont vous accepter. C'est une société socialement inclusive.»

Risque de terrorisme au Royaume-Uni

Selon Neil Basu, les opérations antiterroristes ont augmenté de 50% de 2015 à 2017 et restent depuis à un niveau élevé. Pour lui, la menace est toujours importante, en dépit de la défaite de Daech* en Irak et en Syrie.

«N'oubliez pas qu’entre 70 et 80% des personnes que nous arrêtons, perturbent ou commettent des attaques ici, sont nées et ont grandi ici. Nées ou du moins élevées ici. Cela doit nous dire quelque chose à propos de notre société: que nous devons nous demander pourquoi ils seraient prêts à le faire.»

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Miss France 2020 sauvée par les pompiers lors d’un incendie dans son immeuble à Paris
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Tags:
religion, musulmans, terrorisme, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook