International
URL courte
14275
S'abonner

Le Président états-unien s’engage à faire sortir les troupes du nord de la Syrie, où la Turquie se prépare à lancer une nouvelle opération militaire, a annoncé le ministre turc des Affaires étrangères dont le discours a été retransmis par la télévision locale NTV.

Au cours d'un entretien par téléphone avec son homologue turc, Donald Trump a promis de retirer les militaires américains du sol syrien dans le nord du pays, où la Turquie entend commencer une autre opération militaire, a déclaré ce jeudi 8 août le chef de la diplomatie turc Mevlüt Cavusoglu au cours d’une conférence de presse à Ankara.

«Lors d’une conversation téléphonique avec notre Président [Recep Tayyip Erdogan, ndlr], le Président états-unien a annoncé qu’ils quitteraient la région. Nous aborderons le sujet de la coordination une fois que le retrait aura eu lieu. L’accord conclu avec les États-Unis sur la création de zones de sécurité est une mesure initiale d’importance», a notamment annoncé Mevlüt Cavusoglu.

Une opération reportée depuis 2018

Le 4 août, le Président Erdogan a annoncé que l'armée turque lancerait une opération militaire à l'est de l'Euphrate, dans le nord de la Syrie, et qu'Ankara avait déjà mis Moscou et Washington au courant de ses projets.

Le chef de l'État turc avait déjà indiqué qu'Ankara était prêt à lancer une opération à l'est de l'Euphrate, ainsi qu'à Minbej, contre les forces d'autodéfense des Kurdes syriens, si les États-Unis ne les faisaient pas partir.

Par la suite, il a déclaré avoir reporté le début de l'opération militaire après un entretien téléphonique avec Donald Trump le 14 décembre, suite auquel le Président américain avait décidé de retirer les troupes américaines de Syrie.

Lire aussi:

Une ministre traite Asselineau et Philippot de «losers», ces derniers s’insurgent
La situation «dramatique» en outre-mer est «un avant-goût de ce qui risque de se passer en métropole»
Des sportifs américains aux JO s’en prennent aux athlètes russes après des défaites
Une voiture percute une terrasse à Paris, faisant au moins un mort et plusieurs blessés
Tags:
Turquie, États-Unis, Syrie, troupes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook