Ecoutez Radio Sputnik
    Walmart store

    Les USA échappent de justesse à un nouveau carnage dans un supermarché Walmart

    © AFP 2019 SAUL LOEB
    International
    URL courte
    7415

    Après que plusieurs fusillades ont endeuillé ces derniers jours les États-Unis, la police de Springfield, dans le Missouri, a annoncé avoir interpellé un homme armé d’un fusil et portant un gilet pare-balles dans un supermarché Walmart. L'identité du suspect a été établie.

    Cinq jours après que 22 personnes ont été tuées dans un magasin Walmart à El Paso, au Texas, des clients en panique ont pris la fuite d'un Walmart à Springfield, dans le Missouri, après qu'un homme portant un fusil et vêtu d'un gilet pare-balles a été aperçu dans le supermarché, rapportent les médias locaux.

    Aucun coup de feu n'a été tiré et l'homme en question a été maîtrisé par un pompier hors service. Les forces de l'ordre sont ensuite arrivées sur les lieux et ont interpellé l'individu qui, d'après les informations de Spriengfield News, avait sur lui un «fusil tactique» et un pistolet. Qui plus est, d'après cette dernière source qui se réfère à un lieutenant, il avait sur lui plus de 100 cartouches. 

    La police locale précise que l'homme arrêté le 8 août a été identifié comme étant Dmitriy N. Andreychenko, 20 ans, interpellé car il présentait une menace terroriste de 1er degré.

    ​Et de préciser que des détails supplémentaires seraient communiqués une fois que les accusations formelles seront présentées.

    La tragédie à Walmart d’El Paso

    Le 3 août, un massacre qui a coûté la vie à 22 personnes et a fait plusieurs blessés est survenu dans un magasin de grande distribution de l’enseigne Walmart, dans la ville d’El Paso, au Texas.

    La police a confirmé l’arrestation d’un suspect. Il s’agit d’un Américain blanc de 21 ans du nom de Patrick Crusius. Avant la tuerie, il avait publié sur son compte Twitter un manifeste dans lequel il soutenait l’auteur de l’attentat perpétré le 15 mars 2019 dans deux mosquées de la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

    Deux autres fusillades aux États-Unis en moins de 24 heures

    La fusillade suivante, moins de 24 heures après la précédente, a eu lieu à Dayton, dans l’Ohio. Elle a fait dix morts, dont le tireur, et 32 blessés, selon le chef de la police locale Richard Biehl. Toutes les victimes ont été tuées en moins d’une minute. Le meurtrier a été abattu par la police.

    La troisième attaque, au cours de laquelle au moins sept personnes ont été blessées, s’est passé au Douglas Park de Chicago, dans le quartier de West Side, à 1h20 (heure locale) lorsqu'un inconnu a ouvert le feu sur une Chevrolet Camaro noire.

    Lire aussi:

    La diplomatie polonaise assure avoir trouvé le moyen d’«effrayer la Russie»
    Un goéland avale un bébé requin vivant – vidéo
    La Chine prête à l’«option nucléaire» dans sa guerre commerciale avec les États-Unis
    Tags:
    Walmart, interpellation, fusillade, attaque, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik