Ecoutez Radio Sputnik

    Le possible retrait des troupes US d'Allemagne vu par le chef de la conférence de Munich

    © AP Photo / Nicolas Armer
    International
    URL courte
    21576
    S'abonner

    Le président de la conférence de sécurité de Munich Wolfgang Ischinger a commenté pour le Bild les menaces de l'ambassadeur américain à Berlin de retirer les troupes américaines d'Allemagne vers la Pologne. Selon lui, cela violerait l’Acte fondateur Russie–Otan.

    L'ambassadeur américain à Berlin, Richard Grenell, a menacé de retirer les troupes américaines stationnées en Allemagne vers la Pologne, critiquant le niveau qualifié d'«insultant» des dépenses militaires allemandes. Wolfgang Ischinger, président de la conférence de sécurité de Munich, a commenté les éventuelles conséquences de ce choix dans une interview accordée au magazine Bild.

    Des médias allemands, en citant les propos du diplomate américain, avaient en effet indiqué que les troupes américaines pouvaient être retirées d’Allemagne car Berlin n’avait toujours pas augmenté les dépenses destinées à la Défense à 2% du PIB, un pas voulu par Washington. En outre, l’ambassadrice des États-Unis en Pologne, Georgette Mosbacher, avait déclaré qu'elle «serait heureuse que les troupes américaines d'Allemagne viennent en Pologne».

    Une violation de l’Acte fondateur

    Cependant, pour M. Ischinger, «le repositionnement des troupes américaines d’Allemagne en Pologne violerait l’Acte fondateur [Russie–Otan]».

    Conformément à cet Acte daté de 1997, l’Alliance s’engage à ne pas déployer d’importantes forces opérationnelles sur le territoire des pays qui viennent de s’y joindre. L’extension de l’infrastructure militaire de l’Otan vers l’est est ainsi devenue l’un des principaux problèmes dans les relations entre Moscou et l’Alliance.

    Menaces de l’ambassadeur US

    Le Président des États-Unis, Donald Trump, a suggéré de retirer les troupes américaines d'Allemagne vers la Pologne lors d'une visite du Président polonais Andrzej Duda à Washington en juin dernier.

    L'ambassadeur en Allemagne, Richard Grenell, a critiqué le 9 août le niveau des dépenses militaires allemandes et a réitéré la menace d'un retrait, a rapporté l'agence de presse allemande DPA.

    «Il est insultant de supposer que les contribuables américains continueront de payer davantage pour les plus de 50.000 soldats américains en Allemagne, mais que les Allemands peuvent consacrer leur excédent budgétaire sur des programmes nationaux», a-t-il déclaré.

    Tags:
    Pologne, Richard Grenell, Wolfgang Ischinger, OTAN, troupes, États-Unis, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik