International
URL courte
121113
S'abonner

Un homme a été interpellé ce mardi dans le centre-ville de Sydney après avoir poignardé une femme et poursuivi d'autres personnes dans la rue. Avant d'être stoppé par des passants et des pompiers, il criait «Allahu akbar» et «Abattez-moi». Plus tard, la police a annoncé avoir découvert le corps d'une femme dont la mort serait liée à l'attaque.

Une femme a été poignardée dans une attaque au couteau ce mardi 13 août dans le quartier des affaires de la plus grande ville australienne, Sydney, selon la police. Le corps d'une autre femme a été découvert dans le même quartier quelques heures après l'attaque.

Sur les images de 7 News Sydney, l'homme armé d'un couteau saute sur une voiture en criant «Allahu akbar» et «Abattez-moi».

Il essaye de s'enfuir mais des passants et des pompiers du Fire and Rescue NSW stoppent le suspect, ses mains et son T-shirt tâchés de sang.

Sur d'autres images diffusées par des témoins sur les réseaux sociaux, la police procède à l'interpellation de l'agresseur.

D'après des témoins, avant de blesser une femme, il avait poursuivi d'autres personnes dans le quartier, selon l’AFP.

Quelques heures plus tard, la police a annoncé avoir découvert le corps d'une femme dans un immeuble rue Clarence, non loin du lieu de l’attaque. Le corps a été lardé de coups de couteau au cou, selon la police citée par des médias locaux. Les forces de l’ordre estiment que cette mort serait liée à l’épisode du matin.

Une porte-parole de la police a fait savoir à l'AFP que les officiers de police étaient toujours en train de «mener une enquête» afin d'établir ce qui s’est passé. 

Lire aussi:

«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Hommage à Adama Traoré: Camélia Jordana chante qu'il est temps de «prendre les armes» - vidéo
Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Tags:
attaque au couteau, Sydney
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook