International
URL courte
338
S'abonner

Des images réalisées sur l'île grecque d'Eubée, ravagée par les flammes, montrent un avion combattre les incendies traversant un ciel qui vire lentement du bleu d'azur, au rouge, puis au orange et enfin au jaune.

Des bombardiers d’eau et des hélicoptères ont été mobilisés pour combattre un violent incendie qui ravage depuis quelques jours l'île d'Eubée, la deuxième par sa taille après la Crète, située à une centaine de kilomètres au nord-est d'Athènes. L’état d’urgence a été décrété dans certaines parties de l'île où des flammes attisées par des vents violents et des températures élevées ont ravagé une forêt de pins classée réserve naturelle.

Des images réalisées sur les lieux montrent un avion larguer de l'eau sur les flammes, tandis que le ciel vire progressivement du bleu azur au rouge, puis au orange et enfin au jaune au fur et à mesure que l'aéronef se rapproche de l'épicentre de l'incendie.

Selon les autorités grecques, la situation était en voie d'amélioration dans la matinée du mercredi 14 août, après une nuit à combattre les flammes.

Le sinistre, qui évolue sur un front de 12 km, n'a pas fait de victime, mais a entraîné l'évacuation de quatre villages de l'île.

Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a écourté ses vacances en Crète pour se rendre à Athènes où il a été informé de la situation. Les autorités grecques ont demandé l'aide à l'Union européenne.

Quelque 200 pompiers, 75 véhicules terrestres, cinq hélicoptères et six avions bombardiers d'eau sont mobilisés, selon les services d'incendie.

Lire aussi:

Importante flambée des hospitalisations en France pour la première fois en plus de deux mois
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
20 pompiers accusés de viols sur une adolescente: la mère de Julie enrage contre la justice
Le bras droit de Raoult assure que tout s'améliore à Marseille et ne comprend pas la décision du gouvernement
Tags:
aviation, avion bombardier d'eau, incendie, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook