Ecoutez Radio Sputnik
    Jérusalem

    Un policier israélien blessé par deux Palestiniens, dont l’un tué en représailles

    CC BY-SA 2.0 / Alistair / Israel 2009
    International
    URL courte
    1159
    S'abonner

    Un policier israélien a été poignardé par deux mineurs Palestiniens dans la Vieille ville de Jérusalem. L’un des deux attaquants a été tué par des tirs de représailles, quand le deuxième a été hospitalisé dans un état critique, selon le ministère de la Santé palestinien.

    Des membres des forces de l’ordre ont été attaqués au couteau par deux mineurs Palestiniens en plein centre de la Vieille ville de Jérusalem le 15 août, a déclaré le ministère de la Santé palestinien. En réponse, les policiers ont ouvert le feu contre les attaquants en tuant l’un d’eux, alors que le deuxième a été hospitalisé dans un état grave.

    «Un policier a reçu une blessure de gravité moyenne lors d’une attaque à l’arme blanche dans la Vieille ville de Jérusalem. Les deux terroristes ont été vite abattus grâce à une réponse rapide de la police. La zone est bouclée», a écrit sur son compte Twitter le porte-parole de la police Mickey Rosenfeld.

    Les caméras de surveillance ont enregistré une scène pendant laquelle des mineurs armés de couteaux foncent sur un policier et le font tomber à terre tandis que les collègues de ce dernier tirent des coups de feu contre les attaquants.

    D’après la police, l'attaque a eu lieu à l'une des portes donnant sur l'esplanade des Mosquées, dans la Vieille ville de Jérusalem. L'accès à ce site a été interdit aux hommes de moins de 50 ans pour la prière du crépuscule, selon le porte-parole du Waqf, un organisme musulman qui administre les lieux, cité par l’AFP.

    De plus, le Croissant-Rouge palestinien et la police israélienne ont également fait état d'un troisième Palestinien blessé à la jambe et qui ne faisait pas partie des assaillants.

    Des affrontements à Jérusalem

    Des affrontements entre des policiers israéliens et des musulmans sur l'esplanade des Mosquées, haut lieu de tension à Jérusalem, avaient fait dimanche des dizaines de blessés palestiniens. Quatre policiers israéliens avaient aussi été touchés lors de ces heurts le premier jour de la fête musulmane de l'Aïd al-Adha, qui coïncidait cette année avec la commémoration juive de Ticha Beav.

    Tags:
    policier, tirs, Jérusalem
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik