International
URL courte
191014
S'abonner

Malgré la résistance des radicaux, l’armée syrienne a réussi à entrer à Khan Cheikhoun, ville stratégique devenue le centre de combats acharnés, a annoncé la chaîne de télévision Al Mayadeen.

Les troupes syriennes sont entrées dimanche 18 août dans la ville clé de Khan Cheikhoun, dans le gouvernorat d’Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, à l’issue de violents combats contre les terroristes du Front al-Nosra* et les membres de Jaych al-Ezzah, a fait savoir dans la journée la chaîne Al Mayadeen.

L’armée progresse rapidement et ne se trouve plus qu’à deux kilomètres de la route stratégique reliant Hama à Alep, a affirmé la chaîne.

Situation à Idlib

Malgré le cessez-le-feu entré en vigueur le 2 août dans la zone de désescalade d’Idlib, des bandes radicales ont intensifié le pilonnage des localités, a récemment constaté la Défense russe. Ainsi, rien que le 6 août, 42 attaques ont été lancées contre une trentaine de villages dans les gouvernorats d’Alep, de Lattaquié, de Hama et d’Idlib.

Le cessez-le-feu avait été introduit dans la nuit du 2 août, mais, selon les informations du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, avait été violé par les radicaux dès la première journée de sa mise en place.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Tags:
armée, terrorisme, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Lattaquié, Alep, Hama, route, combat, Al-Mayadeen, Khan Cheikhoun, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook