International
URL courte
4348
S'abonner

Des individus ont fait exploser une clinique dans le sud du gouvernorat syrien de Hassaké, a informé un journal progouvernemental. La déflagration a été provoquée par des engins télécommandés.

Dans le gouvernorat de Hasseké, la clinique al Salam s’est effondrée à la suite d’une explosion provoquée par des engins explosifs télécommandés, selon le journal progouvernemental syrien al-Watan.

«Des individus ont fait exploser le bâtiment à l’aide de plusieurs engins explosifs», précise le média.

Selon ses informations, il n’y a pas de victimes à déplorer.

L’armée syrienne avance dans le gouvernorat d’Idlib

Lundi 19 août, Sputnik a appris auprès d’une source militaire que les forces syriennes avaient coupé les voies d’approvisionnement du groupe terroriste Front al-Nosra* après avoir pris le contrôle de la route reliant Damas à Alep. Auparavant, une source de Sputnik avait rapporté que les militaires syriens s’étaient emparés d’un poste de passage au nord-ouest de Khan Cheikhoun. Cette ville occupée par les terroristes est encerclée par les forces gouvernementales.

Un cessez-le-feu à Idlib non respecté

Malgré le cessez-le-feu entré en vigueur le 2 août dans la zone de désescalade d’Idlib, des bandes radicales ont intensifié le pilonnage des localités, a récemment constaté la Défense russe. Ainsi, rien que le 6 août, 42 attaques ont été lancées contre une trentaine de villages dans les gouvernorats d’Alep, de Lattaquié, de Hama et d’Idlib.

Le cessez-le-feu avait été introduit dans la nuit du 2 août, mais, selon les informations du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, avait été violé par les radicaux dès la première journée de sa mise en place.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
hôpital, explosion, Hassaké, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook