International
URL courte
4336
S'abonner

Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, a indiqué à l'issue d'un débat parlementaire qu’il allait se rendre au «Quirinale pour remettre la démission au Président, Sergio Mattarella».

Le président du conseil italien, Giuseppe Conte, a annoncé sa démission. A l'issue d'un discours au parlement sur la crise au sein du gouvernement, il a déclaré qu’il remettrait sa démission au Président, Sergio Mattarella.

«J'interromps ici cette expérience de gouvernement. J'entends conclure ce passage institutionnel de façon cohérente. J'irai voir le président de la République pour lui présenter ma démission», a déclaré Giuseppe Conte qui a prononcé un discours très dur contre Matteo Salvini au Sénat.

Giuseppe Conte a estimé que son ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, avait été «irresponsable» en poursuivant «ses propres intérêts et ceux de son parti» et en faisant éclater la coalition au pouvoir.

La fin du gouvernement

Matteo Salvini, chef de la Ligue, a fait exploser le 8 août la coalition formée avec le Mouvement 5 étoiles (M5S), qui était au pouvoir depuis 14 mois, pour demander la fin du gouvernement de Giuseppe Conte et des élections anticipées.

De profonds désaccords avaient surgi depuis le début du mois entre Matteo Salvini et Giuseppe Conte, notamment au sujet de la ligne de TGV reliant Lyon à Turin.

Lire aussi:

Les nombres de décès quotidiens dus au Covid et de malades en réanimation grimpent en France
La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Un trentenaire décède après sa vaccination au Pfizer dans les Landes, la famille y voit un lien et porte plainte
Des sportifs américains aux JO s’en prennent aux athlètes russes après des défaites
Tags:
Italie, démission, Matteo Salvini, Giuseppe Conte, gouvernement, coalition, Ligue, Mouvement 5 Etoiles (M5S), élections, TGV, Lyon, Turin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook