Ecoutez Radio Sputnik
    Poros

    Trois morts dans le crash d'un hélicoptère en Grèce, selon des médias - images

    CC BY 2.0 / Agnee
    International
    URL courte
    0 110
    S'abonner

    Le crash d'un hélicoptère non loin de la petite île grecque de Poros, sur la côte nord-ouest du Péloponnèse, en face d'Athènes, a fait trois morts, annoncent des médias.

    Trois personnes, deux touristes russes et un pilote grec, ont été tuées dans le crash d'un hélicoptère privé survenu mardi 20 août, vers 15h40, heure locale (14h40, heure de Paris), près de l'île de Poros, sur la côte nord-ouest du Péloponnèse, en Grèce, annoncent des médias.

    L'hélicoptère a pris feu avant de tomber dans le chenal entre l'île de Poros et la ville de Galatas, selon la chaîne de télévision Sky.

    D'après la chaîne ERT qui se réfère à l'adjoint au maire de Poros, Yiorgos Koutouzis, «il y a eu un grand éclair et le carburant de l'hélicoptère a pris feu».

    ​Après plusieurs heures de recherches, les plongeurs ont retrouvé les corps de trois victimes.

    Premiers éléments de l'enquête

    L'ambassade de Russie en Grèce a confirmé la mort de deux Russes et a lancé une enquête sur les circonstances de l'accident, a annoncé à Sputnik Vassili Gavrilov, porte-parole de la mission diplomatique.

    «Deux citoyens russes se trouvaient à bord de l'hélicoptère qui s'est écrasé non loin de l'île de Poros. Les deux Russes, tout comme le pilote grec, sont morts», a indiqué le porte-parole.

    Le site grec Iefimerida a révélé les noms des victimes: le pilote grec Nicos Karistinos et les Russes Mikhaïl Abramov et Davel Akolinine.

    L'accident aurait été provoqué par le contact accidentel de l'hélicoptère avec des lignes à haute tension, puisqu'une coupure de courant a été enregistrée sur l'île après le crash, d'après les médias.

    Selon l'agence de presse grecque Amna, le pilote d'hélicoptère avait soumis un plan de vol de Galatas à destination de l'aéroport international d'Athènes Elefthérios Venizelos.

    Le Secrétariat général de la protection civile grecque a demandé à l'opérateur de distribution d'électricité DEDDIE et à l'armée de fournir des générateurs à l'île en attendant la réparation du réseau.

    Tags:
    crash d'hélicoptère, Grèce, morts, victimes, crashs, hélicoptères
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik