International
URL courte
9811
S'abonner

Les forces gouvernementales syriennes ont encerclé les radicaux dans plusieurs localités situées au sud de la ville de Khan Cheikhoun, a appris Sputnik d’une source militaire.

Les radicaux se trouvant dans plusieurs localités au sud de la ville syrienne Khan Cheikhoun, dans le nord du gouvernorat de Hama, ont été encerclés par l’armée syrienne, a annoncé à Sputnik un représentant des troupes gouvernementales.

«Les détachements venant de Sukayk [à l’est de Khan Cheikhoun, ndlr] ont rencontré les forces qui avaient pris position au nord de Khan Cheikhoun, dans le sud du gouvernorat d’Idlib. Ils ont ainsi bouclé l’encerclement autour des villes de Latman, de Kafr Zeita, de Latmine et de Murek, dans le nord du Hama», a-t-il indiqué.

Les médias ont précédemment rapporté que l’armée syrienne avait occupé des positions stratégiques autour de Khan Cheikhoun et coupé les voies d’approvisionnement des terroristes.

Un cessez-le-feu est en vigueur dans le gouvernorat d’Idlib depuis le 2 août. Le commandement syrien a indiqué qu’il cesserait ses opérations à condition qu’Ankara respecte les engagements pris en septembre 2018 et portant principalement sur le retrait des armes lourdes des terroristes à au moins 20 km de la zone démilitarisée d’Idlib. Mais les radicaux ont profité de l’accalmie pour attaquer les positions des forces de Damas et prendre pour cible des habitations dans le nord du gouvernorat de Hama. Le 5 août, l’armée de Damas a relancé son offensive.

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
L’homme et la femme les plus riches du monde sont Français, selon Forbes
Tags:
radicaux, encerclement, Khan Cheikhoun, armée gouvernementale syrienne, Idlib, Hama, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik