Ecoutez Radio Sputnik
    Des systèmes antimissiles américains Patriot

    Les États-Unis auraient annulé leur offre de vente de systèmes Patriot à la Turquie

    © AP Photo / Michael Sohn
    International
    URL courte
    15468
    S'abonner

    Suite à l’acquisition par Ankara de systèmes de missiles russes S-400, Washington a affirmé à la Turquie que son offre concernant les systèmes Patriot avait expiré, relate CNN.

    Les États-Unis ont officiellement retiré leur offre de vendre à la Turquie des systèmes de défense antimissile Patriot suite à l’achat par Ankara de systèmes anti-aériens russes S-400, relate CNN, citant un représentant du département d'État.

    «Nous avons systématiquement dit à la Turquie que notre dernière proposition de vente de systèmes Patriot serait retirée si elle recevait les S-400. Notre proposition pour le Patriot a expiré», a déclaré la source citée par la chaîne.

    Le 12 juillet, la Russie a acheminé en Turquie les premières batteries des S-400 dans le cadre du contrat de 2,5 milliards de dollars signé en décembre 2017.

    Le S-400, pomme de discorde entre Washington et Ankara

    L'achat des S-400 a provoqué des tensions entre la Turquie et les États-Unis, qui ont exigé qu'Ankara renonce aux armes russes au profit des systèmes Patriot.

    Washington a menacé à plusieurs reprises Ankara d'imposer des sanctions et de suspendre la livraison des avions de chasse américains F-35 s'il ne renonçait pas à l'achat des S-400. Ainsi, le Pentagone a annoncé qu'il exclurait la Turquie du programme de fabrication d'avions de combat F-35 avant mars 2020.

    La Turquie, membre de l'Otan, a déclaré à plusieurs reprises qu'elle ne renoncerait pas à cet achat, malgré les pressions exercées par les États-Unis, qui ont averti que les systèmes russes n'étaient pas compatibles avec les normes de l'Alliance atlantique.

    Lire aussi:

    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Miss Centre-Val de Loire se moque d’elle-même après le détournement viral d’une de ses photos
    Le Pentagone réagit aux menaces turques de fermer la base aérienne d’Incirlik
    Tags:
    Patriot (missile), Ankara, Turquie, États-Unis, Washington, S-400
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik