International
URL courte
7546143
S'abonner

La guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis continue. Après que Pékin a annoncé ce 23 août son intention d’imposer de nouveaux tarifs douaniers sur des produits importés des États-Unis, Trump a twitté une série de mesures qui devraient, selon lui, réduire la dépendance de son pays au marché chinois.

Dans une série de tweets publiés ce vendredi 23 août, le Président américain a promis de répondre «cet après-midi» à Pékin qui avait annoncé tôt dans la journée son intention de taxer 75 milliards de dollars d'importations en provenance des États-Unis pour ainsi riposter aux taxes douanières supplémentaires que Washington envisage d’instaurer prochainement.

«À cause de la Chine, notre pays a perdu d’une manière stupide depuis plusieurs années des trillions de dollars. Ils ont volé notre propriété intellectuelle, ce qui nous a coûté des milliards de dollars par an et ils veulent continuer. Je ne laisserai pas cela se produire. Nous n’avons pas besoin de la Chine et franchement nous irons beaucoup mieux sans eux», a écrit le Président.

Trump affirme qu’il a déjà ordonné aux grandes entreprises américaines de trouver une alternative à la Chine, donc de rapatrier leurs usines et de fabriquer leurs produits aux États-Unis.

En outre, Donald Trump a de nouveau souligné que la Chine ne tenait pas ses promesses concernant l’arrêt des ventes de l’opioïde fentanyl qui, selon lui, tue chaque année «100.000 Américains». Pour mettre fin à cette situation, les grandes entreprises spécialisées dans le transport international telles que Fed Ex, Amazon, UPS et Post Office devraient «chercher et renvoyer» les marchandises contenant cette substance, estime le Président.

Enfin, le chef de la Maison- Blanche a publié que l’économie américaine avait considérablement dépassé celle de la Chine grâce aux «gains réalisés au cours des deux dernières années et demie». «Nous allons continuer comme ça!», a conclu Donald Trump.

Lire aussi:

Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Pourquoi l’Iran ne réagit-il pas face aux attaques attribuées à Israël?
Tags:
États-Unis, Chine, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook