International
URL courte
13630
S'abonner

Le groupe russe Avia Capital Services veut résilier le contrat prévoyant la livraison de 35 avions Boeing 737 MAX et obtenir des dizaines de millions de dollars de compensation.

La compagnie russe Avia Capital Services a porté plainte contre le groupe Boeing en vue d’obtenir la résiliation d’un contrat pour la livraison de 35 avions Boeing 737 MAX. Il s’agit de la première plainte de ce genre depuis les catastrophes de deux appareils de ce modèle survenues en octobre 2018 et en mars 2019.

Selon le quotidien britannique Financial Times, l’entreprise russe accuse Boeing de négligences et d’erreurs dans le développement de l’avion, ainsi que de «dissimulation d’informations critiques».

Les Russes, qui ont saisi un tribunal de Chicago, demandent ainsi à Boeing de leur rembourser 35 millions de dollars d’avance et de payer 75 millions de dollars supplémentaires de compensation, soit 115 millions de dollars (plus de 100 millions d’euros) au total.

Boeing 737 MAX, avion mal né

Les vols de Boeing 737 MAX ont été suspendus en mars dernier après le crash d’un de ces avions appartenant à la compagnie Ethiopian Airlines, qui avait fait 157 morts. Auparavant, un Boeing 737 MAX de Lion Air s’était écrasé en Indonésie, tuant 189 personnes.

Selon des données préliminaires, ces crashs ont été provoqués par le système anti-décrochage MCAS, lequel pouvait faire piquer du nez l’avion, de manière répétée, même dans des conditions normales.

Boeing s’attend cependant à ce que les 737 MAX soient remis en service avant la fin de l’année en cours.

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Tags:
Boeing, justice, plainte, Boeing 737 MAX
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook