Ecoutez Radio Sputnik
    Une poignée de main de Macron et Poutine lors de la visite de ce dernier au fort de Brégançon

    Pour Macron, écarter la Russie de l’Europe est une «profonde erreur stratégique»

    © Sputnik . Sergueï Guneev
    International
    URL courte
    28552
    S'abonner

    Les relations franco-russes ont été au menu du discours du Président français à la conférence des ambassadeurs du 27 août. Emmanuel Macron a appelé notamment à «rebattre les cartes dans un dialogue franc et exigeant avec la Russie».

    Lors du traditionnel discours d’ouverture de la conférence des ambassadeurs, Emmanuel Macron a évoqué les relations de la France avec la Russie, au lendemain de la clôture du G7 à Biarritz où la ré-adhésion de la partie russe a sonné à plusieurs reprises.

    Les relations Moscou-Paris ont besoin d’une reconstruction

    La France doit repenser et reconstruire en profondeur ses relations avec la Russie et les pays doivent se rapprocher quotidiennement, a annoncé le Président.

    «Nous sommes dans l’Europe et la Russie aussi. Et si nous ne savons pas à un moment donné faire quelque chose d’utile avec la Russie, nous resterons avec une tension profondément stérile, nous continuerons d’avoir des conflits gelés partout en Europe, nous continuerons à avoir une Europe qui est le théâtre d’une lutte stratégique entre les États-Unis d’Amérique et la Russie et au fond avoir les conséquences, toujours, de la Guerre froide sur notre sol… et nous ne créerons pas les conditions du projet profond de recréation de la civilisation européenne que j’ai évoqué tout à l’heure. Parce qu’on ne peut pas le faire sans repenser notre lien avec la Russie très profondément».

    «Pousser la Russie loin de l’Europe est une profonde erreur stratégique», a-t-il constaté. Selon lui, ce choix conduit ce pays «soit en un isolement qui accroît les tensions, soit à s’allier avec d’autres grandes puissances comme la Chine.»

    «Le continent européen ne sera jamais stable, ne sera jamais en sécurité si nous ne pacifions et ne clarifions pas nos relations avec la Russie», a déclaré M.Macron, ajoutant en référence aux sanctions que ce «n’est pas l’intérêt de certains de nos alliés».

    «L’objectif de rebâtir un vrai projet européen dans ce monde qui risque la bipolarisation» ne sera pas atteint sans une nouvelle relation avec la Russie, a-t-il déclaré, appelant à «rebattre les cartes dans un dialogue franc et exigeant avec la Russie».

    Penser une stratégie spatiale ensemble

    Le Président Macron a souligné qu’il était nécessaire de penser avec la Russie une stratégie dans l’espace et dans le cyber.

    «Il faut ensemble penser une stratégie spatiale. D’ailleurs, dans notre histoire nous avons su le faire et sur le sujet spatial, que je sache, nos principaux alliés ne sont pas Américains. Il nous faut ensemble penser une stratégie sur le cyber. Aujourd’hui, les attaques sont quotidiennes», a déclaré M.Macron devant les ambassadeurs. 

    Visite de Parly et Le Drian à Moscou

    Le chef d’État français a confirmé la visite des ministres de la Défense et des Affaires étrangères, Florence Parly et Jean-Yves Le Drian, à Moscou, afin de rencontrer leurs homologues russes au format 2 + 2.

    Précédemment, le conseiller du Président russe Youri Ouchakov avait annoncé qu'une réunion du conseil de coopération en matière de sécurité, à laquelle participeraient les ministres des Affaires étrangères et de la Défense français et russe, se tiendrait le 9 septembre à Moscou.

    Tags:
    Russie, France, ambassadeur, G7, sommet du G7 de 2019, Emmanuel Macron
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik