International
URL courte
3931611
S'abonner

La Chine a décliné la requête d’un navire de guerre de la marine américaine demandant l’accès à la ville portuaire de Qingdao, sur fond de tensions économiques, selon l’agence Reuters.

La Chine n’a pas autorisé un navire de l’US Navy à entrer dans le port de Qingdao, a annoncé Reuters en se référant à un responsable de la Défense américain.

Selon la source de l’agence, le navire devait arriver à Qingdao dimanche, mais la Chine lui a interdit l’entrée du port. La source a signalé que des navires de guerre de l’US Navy s’étaient parfois rendus en Chine, notamment en 2017. Le dernier navire américain à avoir mouillé l’ancre à Qingdao était le destroyer Benfold en 2016.

Les tensions montent

Les relations entre les États-Unis et la Chine traversent une mauvaise passe depuis le début d’une guerre commerciale en 2018. Les deux pays ont depuis mené de multiples négociations au cours desquelles ils faisaient état de progrès dans le règlement des différends commerciaux, sans pour autant cesser de taxer les importations de l’autre.

La dernière exacerbation de ce conflit commercial date du vendredi 23 août, alors que la Chine a annoncé l’intention d’imposer de nouveaux droits de douane sur 75 milliards de dollars (68 milliards d’euros) d’importations en provenance des États-Unis en deux temps, le 1er septembre et le 15 décembre, en réponse à l’intention de Washington de taxer 300 milliards de dollars (environ 271 milliards d’euros) de produits chinois.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Tags:
interdiction d'accès, port, Qingdao, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook