International
URL courte
Par
Arrestation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (47)
2190
S'abonner

Le Secrétaire général de la Fédération européenne des journalistes (FEJ), Ricardo Gutiérrez, a salué au micro de Sputnik la libération du reporter russo-ukrainien Kirill Vychinski, intervenue à Kiev ce 28 août. Pour la FEJ, «cette libération aurait dû intervenir il y a un an», a-t-il indiqué, déplorant par ailleurs une «incarcération politique».

«En juillet 2019, la détention de Kirill Vychinski a été étendue jusqu’au 18 septembre. La FEJ, en tant que principal organisme de défense des droits des journalistes, salue cette libération, mais nous tenons à préciser que cette libération aurait dû intervenir beaucoup plus tôt, pratiquement il y a un an.»

Par ces mots, Ricardo Gutiérrez, Secrétaire général de la Fédération européenne des journalistes (FEJ), se félicite au micro de Sputnik de la libération «inattendue» du reporter Kirill Vychinski, rédacteur en chef de l’agence RIA Novosti Ukraine, qui possède la double nationalité russe et ukrainienne. Pour le Secrétaire général de la FEJ,

«Vychinski aurait dû être libéré en septembre 2018, au moment de la première décision de la justice ukrainienne étendant sa détention. À l’époque, pas plus que maintenant, il n’y a eu de raison de maintenir notre confrère Vychinski en prison. Nous sommes heureux, mais restons affligés que l’on ait retenu si longtemps un journaliste qui ne faisait que son travail.»

Ricardo Gutiérrez tient par ailleurs à adresser au nom de la FEJ un message «aux autorités russes et ukrainiennes» pour leur rappeler le droit des journalistes «d’exercer leur travail et d’avoir des opinions qui dérangent».

«Il y a aujourd’hui neuf journalistes en détention en Ukraine et en Russie*, rappelle Ricardo Gutiérrez. Et nous demandons aux autorités de mettre fin à leur détention et à la restriction de leur liberté de circulation».

Malgré certaines opinions sur le «caractère politique» de cette libération et une proposition de Volodimir Zelenski, Président de l’Ukraine, d’échanger Kirill Vychinski contre le réalisateur Oleg Sentzov, Kirill Vychinski a déclaré à RIA Novosti qu’il n’avait jamais cherché à participer à un échange de détenus: «L’affaire contre moi est un projet fou de Porochenko», soutient-il.

«C’est une incarcération qui était politique, confirme Ricardo Gutiérrez. La libération est normale! On corrige une situation anormale, on prend une décision de mettre terme à une détention qui ne se justifiait pas.»

*Sur les neuf journalistes cités par la FEJ, quatre dossiers ont également une dimension géopolitique: Dmytro Vasylets et Yevhen Timonin (tous deux accusés par le parquet ukrainien de complicité avec des terroristes, assignés à résidence et porteurs de bracelets électroniques), Roman Sushchenko (journaliste de l’agence publique «Ukrinform», accusé d’espionnage en Russie) et Stanyslav Aseev, retenu prisonnier sur le territoire de la République autoproclamée du Donetsk.

Dossier:
Arrestation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (47)

Lire aussi:

Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
Lyon instaure de nouvelles restrictions pour freiner l'épidémie de Covid-19
Nouvelle attaque dans une école maternelle en Chine – vidéo
Tags:
libération, journalistes, Ukraine, Kirill Vychinski
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook