International
URL courte
Arrestation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (47)
5371
S'abonner

Le rédacteur en chef du portail RIA Novosti Ukraine, Kirill Vychinski, estime que sa libération sous caution s’explique par le fait que les autorités n’exercent plus de pressions sur les juges depuis le départ de Petro Porochenko.

Pour le journaliste Kirill Vychinski, qui vient d’être relâché de prison en Ukraine, sa remise en liberté est liée au changement de pouvoir dans le pays. Selon lui, avec le départ du Président Petro Porochenko, les autorités ont cessé d’exercer des pressions sur les tribunaux.

«Les changements dans ma vie quotidienne se sont bien sûr produits grâce au fait qu’on n’exerce plus de pressions sur la justice. Un homme qui voulait faire de mon sort une partie de sa propre carrière politique n’est plus au pouvoir», a déclaré M.Vychinski dans un entretien accordé à RIA Novosti.

Auparavant, la Russie et l’Ukraine avaient entamé des négociations sur un potentiel échange de détenus entre les deux pays. Cependant, le journaliste s’est abstenu de tout commentaire sur un possible lien entre sa remise en liberté et le processus de négociation.

400 jours en prison

Arrêté en mai 2018 sur des soupçons de soutien aux républiques autoproclamées du Donbass et de haute trahison, le journaliste Kirill Vychinski a été libéré le 28 août sous caution par le tribunal de Kiev. Il a ainsi passé plus de 400 jours en détention.

Vladimir Poutine avait auparavant qualifié l’affaire d’inédite. Selon le chef du Kremlin, M.Vychinski avait été arrêté «en raison de ses activités professionnelles et parce qu’il exerçait son métier de journaliste».

En avril 2019, plus de 250 journalistes russes et étrangers ont signé une lettre destinée au Président ukrainien Volodymyr Zelensky l’appelant à remettre Kirill Vychinski en liberté.

Dossier:
Arrestation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (47)

Lire aussi:

Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Macron propose à Philippe une mission en vue de 2022 après sa démission
Tags:
Russie, Ukraine, haute trahison, Volodymyr Zelensky, journalistes, Petro Porochenko, libération, Kirill Vychinski
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook