International
URL courte
101313
S'abonner

La capitale russe et la capitale française ont été incluses dans la liste des villes les plus sûres de la planète, d’après le classement proposé cette année par The Economist Intelligence Unit et The Economist. La sélection de ces métropoles a été élaborée selon 57 indicateurs clés.

Une nouvelle édition du classement bisannuel des villes les plus sûres de la planète, qui inclut Moscou et Paris, a été développée par The Economist Intelligence Unit et The Economist.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от МОСКВА | МСК | MOSCOW | MSK (@this_is_moscow)

Les premières positions sont principalement occupées par les villes du pourtour Pacifique. Ainsi, Tokyo, Singapour et Osaka sont les trois métropoles du podium, ensuite viennent Amsterdam, Sydney, Toronto, Washington, Copenhague et Melbourne. Moscou occupe la 37e place dans ce classement avec 65,8 points sur les 100 points possibles. Paris est classée 23e.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от 🌏Yzdenova Kamilla🌍 (@kamilla_art456)

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от YULIA KUZNETSOVA (@juicyjuize)

Au total, 60 grandes villes ont été mises en concurrence et analysées selon 57 indicateurs différents, dont la sécurité numérique, la sécurité de la santé publique, celle des infrastructures ou encore la sécurité personnelle.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Alex 🇷🇺 Moscow (@alex_prosekov)

Comme l’estiment les auteurs de l’étude, plus de la moitié de la population mondiale, soit 56%, vit actuellement dans des villes et, d’ici 2050, en raison du taux élevé d’urbanisation, ce chiffre passera à 68%.

Lire aussi:

Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et blessés - vidéos
Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Menacé, cet homme s’est caché dans un bois pendant cinq ans avant d’être retrouvé par la police
Tags:
Tokyo, Paris, Moscou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook