Ecoutez Radio Sputnik
    Maison-Blanche

    Washington pourrait priver Kiev de 250 millions de dollars d’aide militaire

    © AP Photo / Carolyn Kaster
    International
    URL courte
    8312
    S'abonner

    L’administration Trump étudie la possibilité de limiter l’aide militaire apportée par Washington à Kiev, selon les rapports de la chaîne CNN.

    Le locataire de la Maison-Blanche envisage la possibilité de limiter de 250 millions de dollars le volume d’assistance militaire US destinée à l’Ukraine, affirme CNN, citant plusieurs sources proches du dossier.

    L’administration de Donald Trump a déjà informé certaines agences et commissions sénatoriales de son intention de limiter l’aide apportée à Kiev, indique la chaîne. La décision finale devrait être prise après la réunion entre Donald Trump et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky prévue la semaine prochaine.

    Auparavant, le site Politico avait rapporté que la partie américaine était en train de réexaminer sa politique d’assistance militaire à l’Ukraine. Parmi les responsables impliqués dans le processus, le site parle du chef du Pentagone Mark Esper et du conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale John Bolton.

    Contacté par Politico jeudi, un haut responsable du Pentagone a fait savoir que le département de la Défense était favorable à la poursuite de l'assistance US à l'Ukraine.

    Promesses d’aide américaine

    En 2017, l’administration Trump avait approuvé la fourniture à Kiev d’armes létales, dont des lance-missiles antichar Javelin. En juin dernier, les États-Unis ont annoncé qu’ils allaient octroyer à l’Ukraine 250 millions de dollars d’aide supplémentaire afin que le pays puisse renforcer son potentiel défensif.

    La Russie a pour sa part à plusieurs reprises mis Washington en garde contre les livraisons d’armes à Kiev qui sont, selon Moscou, susceptibles de déstabiliser davantage la situation dans le pays.

    Tags:
    Pentagone, John Bolton, conflit ukrainien, Volodymyr Zelensky, Donald Trump, FGM-148 Javelin, aide militaire, États-Unis, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik