Ecoutez Radio Sputnik
    Village du sud du Liban pilonné le 1er septembre par Israël

    La Ligue arabe livre son explication de l’escalade à la frontière Israël-Liban

    © REUTERS / Aziz Taher
    International
    URL courte
    19636
    S'abonner

    Dans le contexte de la montée des tensions à la frontière entre Israël et le Liban, le secrétaire général de la Ligue arabe donne son évaluation du comportement de Tel Aviv et appelle les Libanais à résister face aux provocations.

    Expliquant les actions d’Israël par «des objectifs internes préélectoraux», le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit a expliqué que la communauté internationale devait dissuader Tel Aviv.

    «C’est avec inquiétude que le secrétaire général suit le développement de la situation liée au pilonnage des territoires frontaliers entre Israël et le Liban et exprime l’entière solidarité de la Ligue avec l’État libanais. La confrontation armée peut échapper à tout contrôle», déclare l’organisation panarabe dans un communiqué.

    La Ligue arabe a en outre exhorté les Libanais à ne pas céder aux provocations et préserver leur intégrité et leur confiance envers leurs instituts étatiques nationaux.

    Nouvelle spirale d’escalade

    Les tensions entre Tel Aviv et le mouvement chiite libanais Hezbollah sont montées d’un cran ces derniers jours après que ce dernier a accusé l'État hébreu d'avoir mené des frappes de drones dans la banlieue sud de Beyrouth.

    Dimanche, une escalade accompagnée de tirs de près de 100 projectiles en direction du sud du Liban a eu lieu. D’abord, un drone israélien a violé l’espace aérien libanais et largué des substances inflammables. Ensuite, le Hezbollah a tiré des missiles antichars en direction de l’État hébreu.

    Insistant sur le fait qu’aucun citoyen ni militaire n’avaient été touchés par ces frappes, alors que le Hezbollah affirme avoir tué ou blessé les occupants d’un véhicule militaire de Tsahal, Israël a riposté pilonnant massivement le sud du pays voisin.

    Tags:
    Ligue arabe, escalade, Israël, Liban
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik