International
URL courte
311040
S'abonner

Déjà qualifié par Donald Trump de «monstre absolu», le puissant ouragan Dorian a atteint ce dimanche l’archipel des Bahamas. Des habitants des îles Abacos postent des vidéos montrant de premières conséquences du passage de cet ouragan classé en haut de l'échelle d'intensité des cyclones.

Avec un vent soufflant à 300 km/h, le puissant ouragan de catégorie 5 Dorian s’est abattu ce dimanche 1er septembre sur les Bahamas, a annoncé le Centre national des ouragans américain (NHC) qui évoque «une situation potentiellement mortelle» dans la partie nord-ouest de l’archipel.

Les habitants des îles Abacos ont été les premiers à ressentir la violence des intempéries. Plusieurs vidéos publiées sur Twitter montrent des arbres qui se plient sous les rafales de vent et de pluies, des toitures arrachées et des voitures immergées ou détruites.

«Priez pour les Abacos car Dorian est venu», indique le texte qui accompagne une vidéo où on peut voir des maisons à moitié inondées.

​Le Premier ministre des Bahamas, Hubert Minnis, a fondu en larmes lors d’une conférence de presse. Il a qualifié ce dimanche de journée probablement «la plus triste et la pire de sa vie», écrit le Nassau Guardian.

«Nous sommes confrontés à un ouragan […] que nous n'avons jamais vu dans l'Histoire des Bahamas», a-t-il déclaré.

Selon les pronostics, vers lundi soir ou mardi, l'ouragan peut atteindre la côte est de la Floride où l'état d'urgence a déjà été déclaré tout comme en Caroline du Sud et dans une douzaine de comtés de l'État de Géorgie.

Lire aussi:

Référendum climat: «Emmanuel Macron est le plus grand prestidigitateur qu’on ait eu depuis très longtemps»
Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
Tags:
Donald Trump, États-Unis, ouragan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook