International
URL courte
8385
S'abonner

Sur fond de regain des tensions entre Caracas et Bogota, Nicolas Maduro a promis de déployer un système de missiles antiaériens lors de manœuvres à la frontière colombienne.

Le Venezuela, qui envisage de mener des exercices militaires à la frontière avec la Colombie, compte y déployer un système de défense antiaérienne, a fait savoir le Président Nicolas Maduro.

La veille, le numéro un vénézuélien avait annoncé la tenue d’exercices de grande envergure du 10 au 28 septembre à la frontière colombienne pour «mettre en condition le système armé et tout le déploiement opérationnel».

«Hier, j’ai annoncé une alerte orange pour l’ensemble des Forces armées [...] afin de protéger la souveraineté et la paix du Venezuela. Les troupes sont déjà en train d’être déployées [à la frontière colombienne, ndlr]. Nous allons désormais y implanter un système de missiles antiaériens», a déclaré M.Maduro.

«Que la violence reste en Colombie, nous n’en voulons pas ici», a souligné le Président.

Tensions avec Bogota

Précédemment, le dirigeant vénézuélien avait accusé son homologue colombien Ivan Duque de chercher à «déclencher un conflit» en prétextant le retour aux armes d’anciens chefs guérilleros des Farc.

En réponse, les autorités colombiennes se sont déclarées «prêtes» à défendre la souveraineté du pays face aux «menaces» de Caracas. Par ailleurs, Ivan Duque ne cesse d’exiger le départ de Nicolas Maduro, son gouvernement ayant reconnu le chef de file de l’opposition vénézuélienne Juan Guaido comme Président par intérim.

Lire aussi:

«Épidémie toujours très dynamique»: près d'un millier de nouveaux décès en France, le bilan dépasse les 13.000
Ce pays serait le premier au monde à avoir vaincu le coronavirus
Chômage totalement hors de contrôle aux Etats-Unis: vers un nouveau 1929?
Tags:
Ivan Duque, Nicolas Maduro, exercices militaires, tensions, Colombie, Venezuela, FARC
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook