Ecoutez Radio Sputnik
    Protestation contre l'utilisation du glyphosate

    L’Allemagne déterminée à interdire le glyphosate en 2023

    © AFP 2019 Thierry Charlier
    International
    URL courte
    7241
    S'abonner

    Berlin a décidé de limiter l’usage du glyphosate, herbicide produit par Bayer, dès l’année prochaine. Une interdiction totale entrera en vigueur le 31 décembre 2023.

    Le gouvernement allemand a pris la décision de bannir, à partir de fin 2023, l’utilisation du controversé herbicide glyphosate dans le cadre d’une série de mesures destinées à protéger les insectes et les animaux.

    Ces dernières années, des biologistes ont à plusieurs reprises attiré l’attention sur la chute dramatique des populations d’insectes qui était en partie due à l’emploi du glyphosate. Dans le même temps, cet herbicide a été classé comme cancérogène probable en mai 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

    L’actuel délai d’autorisation du glyphosate dans l’Union européenne arrivera à échéance le 31 décembre 2023. Pourtant, l’Allemagne prévoit d’y imposer certaines limitations dès l’année prochaine, avec une interdiction dans les parcs et jardins particuliers, ainsi que de premières restrictions pour les agriculteurs.

    La ministre allemande de l’Environnement Svenja Schulze a assuré que son pays était déterminé à bannir le glyphosate en 2023 même si l’UE prolongeait son autorisation.

    Le producteur dénonce l’interdiction

    Le glyphosate est produit par le groupe Monsanto, racheté récemment par le géant de la chimie allemand Bayer. Le conseil d’administration de ce dernier a critiqué mercredi la décision allemande qui «ne tient pas compte du jugement scientifique, vieux de plusieurs dizaines d’années […] selon lequel le glyphosate est sans danger lorsqu’il est utilisé correctement».

    L’interdiction a été également mal accueillie par l’Association allemande de l'industrie chimique (VCI), qui regroupe des entreprises du secteur. «Pour nos entreprises, cette décision signifie une perte massive de la capacité de planification», a-t-elle réagi dans un communiqué cité par l’AFP.

    Tags:
    Allemagne, cancer, herbicides, interdiction, glyphosate, Bayer, OMS
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik