Ecoutez Radio Sputnik
    Le Président zimbabwéen Robert Mugabe

    L'ex-Président zimbabwéen Mugabe est mort à l'âge de 95 ans

    © AP Photo / Tsvangirayi Mukwazhi
    International
    URL courte
    10258
    S'abonner

    L'ancien Président zimbabwéen Robert Mugabe, qui a dirigé le pays de 1980 à 2017, est décédé à l'âge de 95 ans, a annoncé vendredi le Président en fonction, Emmerson Mnangagwa.

    Le Président zimbabwéen a annoncé sur son compte Twitter le décès de son prédécesseur, Robert Mugabe. Ce dernier est mort à l'âge de 95 ans. 

    «C'est avec la plus grande tristesse que j'annonce le décès du père fondateur du Zimbabwe et de l'ancien Président, le commandant Robert Mugabe», a déclaré Emmerson Mnangagwa dans un tweet.

    Emmerson Mnangagwa a d'ailleurs fait remarquer que Mugabe était une «icône de libération, un panafricaniste qui a consacré sa vie à l'émancipation et à l'autonomisation de son peuple». Et de rajouter que Mugabe ne sera jamais oublié.

    Le 21 novembre 2017, le Président zimbabwéen, Robert Mugabe, avait remis sa lettre de démission au Parlement après être resté au pouvoir pendant 37 ans. Il a réussi à obtenir l'immunité juridique et une allocation à vie de quelque 150.000 dollars par mois. Plus tard, il a dénoncé «un coup d'État». La veille de l'élection générale en 2018, il s'est adressé à la Nation et a affirmé qu'il ne soutiendrait pas le parti au pouvoir qu'il avait dirigé depuis sa fondation et a appelé à voter pour l'opposition.

    Vladimir Poutine a exprimé ses condoléances au Président zimbabwéen en fonction, Emmerson Mnangagwa, à la suite du décès de Robert Mugabe.

    Le télégramme de M.Poutine publié sur le site du Kremlin indique que l’ancien chef de l’État zimbabwéen avait contribué beaucoup personnellement à la lutte de son pays pour l’indépendance. «En Russie, on se souviendra de lui comme d’un partisan du développement des relations amicales entre nos deux pays», a rajouté Vladimir Poutine.

    Tags:
    Zimbabwe, décès, morts, Robert Mugabe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik