Ecoutez Radio Sputnik
    Li Keqiang et Angela Merkel à Pékin, le 6 septembre 2019

    Merkel ne se lève pas de sa chaise lors d’une nouvelle cérémonie officielle - vidéo

    © AP Photo / Roman Pilipey
    International
    URL courte
    411563
    S'abonner

    Une nouvelle fois, Angela Merkel est restée assise pendant une cérémonie officielle. Cette fois-ci, elle rencontrait le Premier ministre chinois, Li Keqiang, à Pékin. D’après les images, la chancelière allemande se sentait bien lors de l’écoute des hymnes nationaux.

    Atteinte de trois crises de tremblements survenues au cours de plusieurs réceptions de chefs d’État, la chancelière allemande est restée assise durant une partie de la cérémonie d’hymnes nationaux, alors qu’elle était reçue en Chine par le Premier ministre chinois, Li Keqiang, ce 6 septembre. Cependant, ce dernier s’est levé pour écouter l’hymne de son pays.

    Deux chaises déjà préparées

    Lors de la cérémonie d’accueil, Angela Merkel, très souriante, a écouté son collègue chinois avec beaucoup d’attention. Deux chaises en bois étaient installées sur la plateforme destinée à la diffusion des hymnes nationaux, qui sont traditionnellement écoutés en position debout par les dirigeants.

    Comme différentes vidéos en attestent, Angela Merkel et Li Keqiang sont restés pendant un certain temps debout, pour ensuite s’asseoir pour l’hymne national allemand. La chancelière allemande est également restée assise lors de l’hymne de la République populaire de Chine.

    Conformément à la tradition, la cérémonie d'accueil s’est déroulée au cœur de Pékin, sur la place devant la Chambre des assemblées nationales, par une chaleur de presque 30 degrés Celsius.

    Les journalistes ont porté une attention particulière à l'état de santé de la chancelière, mais à en juger par son apparence, elle se portait bien à Pékin.

    Assise une nouvelle fois

    Après avoir subi plusieurs crises publiques de tremblements, Angela Merkel a commencé à s’asseoir lors de cérémonies d’hymnes nationaux et d’honneurs militaires.

    Elle a procédé ainsi pendant ses rencontres avec le Président lituanien à Berlin en août, ensuite, avec la Première ministre moldave, Maia Sandu, et avec son homologue danoise, Mette Frederiksen, en juillet.

    Tags:
    cérémonie, hymne, Chine, Allemagne, Pékin, Li Keqiang, Angela Merkel
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik