Ecoutez Radio Sputnik
    Le ministère russe des Affaires étrangères

    Moscou évalue les projets de Netanyahou d’annexer une partie de la Cisjordanie

    © Sputnik . Anton Denisov
    International
    URL courte
    23654
    S'abonner

    «L’unique moyen fiable de régler tous les différends» entre Israéliens et Palestiniens est de tenir «des négociations directes» sur la base du droit international, a souligné le ministère russe des Affaires étrangères après l’annonce de Netanyahou qui a promis, en cas de victoire aux législatives, d’annexer un pan de la Cisjordanie.

    La réalisation de la promesse annoncée par le chef du gouvernement israélien d’annexer un pan important de la Cisjordanie risque de faire monter d’un cran la tension dans la région et de torpiller les espoirs d’un règlement palestino-israélien, a déclaré mercredi 11 septembre le ministère russe des Affaires étrangères.

    «Moscou a pris note de la déclaration qui a été faite par le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, et qui a déjà provoqué une réaction nettement négative dans le monde arabe, sur son intention de propager la souveraineté israélienne sur la vallée du Jourdain. Nous partageons l’inquiétude concernant de tels projets de la direction israélienne dont la matérialisation pourrait saper l’espoir d’établir une paix tellement attendue entre Israël et ses voisins arabes», a-t-il indiqué dans un communiqué.

    «Des négociations directes»

    Le ministère a rappelé dans ce contexte la position de la Russie.

    Moscou estime nécessaire «une solution politique globale du conflit palestino-israélien sur la base du concept de deux États pour deux peuples dans les frontières de 1967», a-t-il noté.

    «L’unique moyen fiable de régler tous les différends existants passe par des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens sur la base du droit international qui comprend les résolutions appropriées du Conseil de sécurité des Nations unies, les Principes de Madrid et l’Initiative de paix arabe», a encore souligné le ministère russe.

    Le Premier ministre israélien a annoncé, mardi 10 septembre, son intention, en cas de victoire aux élections du 17 septembre, «d'appliquer, avec un futur gouvernement, la souveraineté d'Israël sur la vallée du Jourdain et la partie nord de la mer Morte».

    Tags:
    conflit, solution politique, mer Morte, Jourdain, ministère russe des Affaires étrangères, Cisjordanie, Benjamin Netanyahu, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik