International
URL courte
3211
S'abonner

Des incendies se sont déclarés le 11 septembre près d’un village situé dans la zone d’exclusion de Tchernobyl. Si la superficie initiale était de quatre hectares, elle a triplé le lendemain. L’aviation civile a été déployée, mais ses efforts sont amoindris par une épaisse fumée.

La superficie dévorée par les incendies de forêt situés dans la zone d'exclusion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, près du village de Novye Sokoly, a triplé du 11 au 12 septembre, a annoncé le Service d’urgence d’État ukrainien.

Une superficie de 12 hectares est désormais concernée. Les hélicoptères des pompiers essaient de maîtriser le feu, mais leurs efforts ne sont pas couronnés de succès en raison d’une épaisse fumée.

Des secouristes et des équipements spéciaux ont été déployés sur les lieux. Les autorités ont pris la décision d’utiliser des bulldozers dans la forêt pour empêcher la propagation du feu. La situation est néanmoins complexifiée à cause de rafales de vent qui propagent les flammes même dans des zones précédemment maîtrisées.

Le service d’urgence n’évoque pas de blessés ou de victimes dans son communiqué.

Le village de Novye Sokoly, près duquel brûle la forêt, est situé à 50 kilomètres de Tchernobyl.

Étant donné que les feux se situent dans la zone d'exclusion de la centrale nucléaire, des experts mesurent en permanence la radioactivité, a rapporté la chaîne de télévision TSN. À plusieurs endroits, les niveaux de radiation ont été multipliés par 10. Des effectifs supplémentaires se rassemblent sur le site des feux, les routes de la région sont bloquées par la police.

Lire aussi:

Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Tags:
incendie de forêt, zone d'exclusion, Tchernobyl
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook