International
URL courte
Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)
25603
S'abonner

Des drones ont frappé une raffinerie et un champ pétrolifère appartenant au groupe Saudi Aramco, provoquant d’importants incendies sur les lieux, selon le ministère saoudien de l’Intérieur.

De violents incendies se sont déclarés sur deux sites du groupe Saudi Aramco suite à une attaque de drones, signale l’agence Saudi Press se référant au ministère de l’Intérieur.

Selon ses rapports, les drones ont frappé la raffinerie d’Abqaiq (est), décrite par Aramco comme la plus importante installation de traitement de pétrole dans le monde, ainsi que le champ pétrolifère de Khurais, situé à 150 kilomètres de Riyad.

Les pompiers ont depuis lors maîtrisé les flammes et une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances des incidents.

Plusieurs vidéos filmées par des témoins oculaires ont été postées sur les réseaux sociaux. Sur certains enregistrements, des explosions se font entendre en arrière-plan:

​Des attaques qui se répètent

Riyad accuse régulièrement l’Iran de fournir des armes aux insurgés houthis au Yémen voisin, qui combattent le gouvernement réfugié dans le sud du pays ainsi que coalition arabe conduite par l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Les Houthis ont précédemment revendiqué de nombreux tirs de missiles et des attaques de drones visant l’Arabie saoudite.

En mai dernier, des drones de combat ont infligé des dommages mineurs à deux stations de pompage de Saudi Aramco. Bien que les Houthis aient revendiqué ces attaques, les Saoudiens en ont reporté la responsabilité sur Téhéran, qui a rejeté ces accusations.

Dossier:
Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
Arabie Saoudite, coalition arabe, Ansarullah, Yémen, drone, raffinerie, incendie, Saudi Aramco
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook