Ecoutez Radio Sputnik
    Nicolas Sarkozy

    Nicolas Sarkozy clame son amour au Maroc, «pôle de stabilité» dans la région

    © AP Photo / Francois Mori
    International
    URL courte
    201549
    S'abonner

    Invité vedette de la deuxième édition de l’Université d’été de la CGEM, l’ex-Président français a clamé son amour au Maroc et appelé à renforcer les liens entre l’Europe et l’Afrique.

    Le développement en Europe sera impossible si l’Afrique s’enfonce dans la pauvreté, a déclaré l’ancien chef de la République française Nicolas Sarkozy, intervenant à l’Université d’été organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

    Lors d’un débat sur le thème «Le monde évolue et vite! Quelle économie pour demain», l’ex-Président a appelé notamment à la tenue urgente d’un sommet Europe-Afrique:

    «Nos destins sont liés. Il n’y aura pas de développement en Europe si l’Afrique s’enfonce dans la pauvreté. Nous sommes si proches. Nous sommes condamnés à réussir ensemble ou à échouer ensemble», a insisté M.Sarkozy, cité par les médias français.

    Selon lui, l’Afrique «progresse», mais ce processus est toujours «trop lent»:

    «Ses progrès sont immédiatement dévorés par le boom démographique. Quel que soit l’effort fourni, cela ne va pas assez vite pour éviter le drame», a analysé l’ancien chef d’État.

    Maroc, «pôle de stabilité» dans la région

    Nicolas Sarkozy a en outre fait part de son amour pour le Maroc et rappelé son attachement au roi Mohammed VI. Pour l’ex-dirigeant français, le premier atout du Maroc c’est sa stabilité, ce qui est «important pour l’équilibre méditerranéen»:

    «Il y a autant d’étapes mesurées vers la modernité notamment durant la période du Printemps arabe lors de laquelle le Maroc a donné une leçon de stabilité», a-t-il relevé, sous les applaudissements de la salle.

    Toujours d’après M.Sarkozy, le royaume est en mesure de «se poser en leader d’une union méditerranéenne forte».

    La deuxième édition de l’Université d’été de la CGEM, qui se tient à l’Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises (ISCAE) de Casablanca, réunit plusieurs personnalités politiques et économiques ainsi que plus de 2.000 entrepreneurs, universitaires et étudiants.

    Lire aussi:

    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Un policier frappé lors d’un contrôle pendant que les amis de l’agresseur filment la scène
    En continu: Un peu moins de 500.000 personnes ont manifesté en région pour ce 5 décembre, selon la police - images
    Tags:
    développement, stabilité, Nicolas Sarkozy, roi Mohammed VI du Maroc, Maroc, France, Europe, Afrique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik