International
URL courte
Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)
9451
S'abonner

Après que Washington a imputé à l’Iran les récentes frappes ayant ciblé deux installations pétrolières en Arabie saoudite, c’est au tour de la coalition arabe opérant au Yémen de formuler des accusations similaires.

La coalition arabe opérant au Yémen et dirigée par l’Arabie saoudite a rejeté sur l’Iran la responsabilité des attaques contre les sites pétroliers saoudiens, a déclaré son porte-parole, le colonel Turki al-Maliki.

«L’enquête se poursuit et tout indique que les armes [employées, ndlr] dans les deux attaques étaient iraniennes», a-t-il déclaré, cité par la chaîne d’information saoudienne Al-Arabiya.

Et d’ajouter qu’on essaie actuellement d’établir d’où les drones ont été lancés, ajoutant que la coalition avaient les moyens de contrer les attaques et de protéger les infrastructures pétrolières d’importance vitale.

Une attaque visant des raffineries

Deux installations pétrolières du géant Aramco en Arabie saoudite ont été la cible d’une attaque de drones de la part des Houthis yéménites, samedi 14 septembre.

Le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, a imputé ces attaques à l'Iran, ce que la République islamique a nié, dénonçant des accusations «insensées».

Dossier:
Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Un Algérien et une Marocaine interpellés pour adultère, ils risquent jusqu’à deux ans de prison au Maroc
Chef d'état-major français: tuer le général iranien Soleimani en Irak n'était «pas une bonne idée»
Tags:
drone, attaque, Arabie Saoudite, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik