International
URL courte
121145
S'abonner

Des militaires syriens ont trouvé une grotte qui servait de base militaire aux radicaux dans le gouvernorat syrien d'Idlib. Un poste de commandement et un hôpital de campagne y ont en outre été découverts, a déclaré le général syrien Abdel Kerim Meikhoun lors d’un point-presse.

Les militaires de l'armée syrienne ont découvert une grotte qui avait servi de camp militaire aux radicaux à Khan Cheikhoun, dans le gouvernorat syrien d'Idlib, a déclaré un général syrien Abdel Kerim Meikhoun lors d’un point-presse.

La grotte secrète aurait servi de base militaire pour les combattants puisque les militaires syriens y ont retrouvé des armes, des munitions et des éléments d’équipement.

La superficie de la grotte est seulement d'environ 10.000 mètres carrés. Cependant les extrémistes y ont installé un poste de commandement, un hôpital de campagne et des chambres à coucher.

Avancée de l’armée syrienne

Lundi 21 août, les forces syriennes ont encerclé les radicaux dans plusieurs localités situées au sud de la ville de Khan Cheikhoun après avoir coupé les voies d’approvisionnement du groupe terroriste Front al-Nosra* au nord, du côté de la ville de Maarat al-Nouman, dans le gouvernorat d’Idlib, et des autres districts dans le sud du gouvernorat.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 replonge sous la barre des 35.000 en 24h en France
Ce propriétaire d’hôtel avait loué une chambre à Xavier Dupont de Ligonnès la première nuit de sa cavale
Des médecins avouent avoir vacciné des moins de 55 ans à l’AstraZeneca malgré une recommandation contraire
Tags:
radicaux, Khan Cheikhoun, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook