International
URL courte
3431
S'abonner

D’après le Premier ministre russe, les relations entre la Russie et la Chine aujourd’hui sont «à un niveau sans précédent» et «entrent dans une nouvelle ère», 70 ans après leur établissement.

Les relations russo-chinoises ont atteint un niveau sans précédent, a affirmé le Premier ministre russe Dmitri Medvedev lors de la 24e réunion des chefs de gouvernement des deux pays qui s’est déroulée le 17 septembre à Saint-Pétersbourg.

«Notre pays a été le premier à établir des relations diplomatiques avec la Chine et l'a fait le 2 octobre 1949», a-t-il rappelé.

Avant de poursuivre:

«Je voudrais souligner que 70 ans plus tard, les relations russo-chinoises de partenariat global et d'interaction stratégique sont à un niveau sans précédent et entrent dans une nouvelle ère.»

Moscou et Pékin mènent des projets à la fois bilatéraux et internationaux, ce qui, selon lui, est particulièrement important dans le contexte actuel de guerres commerciales et de sanctions.

Dmitri Medvedev a indiqué que les deux pays prévoyaient d’atteindre 200 milliards de dollars d’échanges commerciaux d'ici 2024, alors que ces derniers étaient de 108 milliards l'an dernier, grâce à des projets conjoints dans les domaines énergétique, industriel, informatique et celui de l’agriculture.

De son côté, le Premier ministre chinois Li Keqiang a déclaré que les deux pays avaient des relations saines qui évoluent régulièrement. Il a également souligné que, dans des «conditions internationales, économiques et politiques difficiles», cette coopération est un facteur de stabilité pour le monde entier.

Lire aussi:

L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Un policier fait un croche-pied à un migrant lors de l'évacuation place de la République – vidéo
Deux personnes blessées dans une attaque au couteau dans un magasin en Suisse
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
politique, Russie, Chine, Dmitri Medvedev
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook