Ecoutez Radio Sputnik
     Mohammed ben Salmane et Emmanuel Macron

    Attaque contre les sites pétroliers: l’Élysée confirme l’envoi en Arabie saoudite d’experts français

    © AFP 2019 LUDOVIC MARIN
    International
    URL courte
    Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)
    11216
    S'abonner

    Des spécialistes français vont être envoyés en Arabie saoudite pour enquêter sur les récentes attaques de drones contre des raffineries du pays.

    Des experts français participeront à l’enquête sur les récentes attaques contre des installations pétrolières saoudiennes, a annoncé l’Élysée à l’issue d’un entretien téléphonique entre Emmanuel Macron et le prince héritier Mohammed ben Salmane.

    Le 14 septembre 2019, les infrastructures de la compagnie pétrolière Saudi Aramco à Abqaïq et Khurais ont été endommagées lors d’un incendie après des attaques de drones. La société a été contrainte d’interrompre les activités des sites affectés ce qui a abouti à la réduction de la production saoudienne de 5,7 millions de barils par jour, soit 5% de la production mondiale.

    «Le Président de la République a fermement condamné les attaques ayant visé des sites pétroliers à Abqaïq et Khurais… Il a assuré le prince héritier saoudien de la solidarité de la France avec l'Arabie saoudite et sa population face à ces attaques et réaffirmé l'engagement de la France en faveur de la sécurité de l'Arabie saoudite et de la stabilité de la région… En réponse à la demande des autorités saoudiennes, le chef de l'État a confirmé au prince héritier l'envoi en Arabie saoudite d'experts français pour participer aux enquêtes destinées à faire toute la lumière sur l'origine et les modalités des attaques du 14 septembre», indique le communiqué de l’Élysée.

    Attaques de drones

    Des drones des Houthis yéménites ont visé samedi 14 septembre deux installations stratégiques de la compagnie pétrolière Aramco, à plus d'un millier de kilomètres de Sanaa, la capitale du Yémen contrôlée depuis cinq ans par les Houthis.

    Les États-Unis ont imputé les attaques à l'Iran, ce que la République islamique a nié, dénonçant des accusations «insensées».

    Le ministre saoudien des Affaires étrangères a déclaré que Riyad inviterait des spécialistes internationaux et de l’Onu à rejoindre l’enquête sur les attaques des infrastructures pétrolières.

    Dossier:
    Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)

    Lire aussi:

    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Un policier frappé lors d’un contrôle pendant que les amis de l’agresseur filment la scène
    En continu: Un peu moins de 500.000 personnes ont manifesté en région pour ce 5 décembre, selon la police - images
    Procès des policiers brûlés de Viry-Châtillon: le verdict de la honte?
    Tags:
    Saudi Aramco, France, Emmanuel Macron, Riyad, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik