Ecoutez Radio Sputnik
    Maison Blanche

    Trump donne le nom du remplaçant de Bolton comme conseiller à la sécurité nationale

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    52210
    S'abonner

    Le poste de conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche sera désormais occupé par Robert O’Brien, avocat et envoyé spécial pour la libération des otages du Président états-unien, nommé par Donald Trump le 18 septembre comme remplaçant de John Bolton.

    Donald Trump vient de nommer le successeur de John Bolton au poste de conseiller à la sécurité nationale. Il sera désormais occupé par l’émissaire du Président états-unien pour la libération des otages, Robert O'Brien.

    «Je suis content d’annoncer que je nommerai Robert O’Brien, qui est actuellement le très bon envoyé spécial du Président pour la libération des otages au département d’État, en tant que nouveau conseiller à la sécurité nationale. J’ai beaucoup travaillé avec Robert. Il fera un excellent travail!», a écrit Trump sur Twitter.

    Sous la présidence de Donald Trump, Robert O’Brien sera le quatrième conseiller à la sécurité nationale.

    L’annonce de la nomination de Robert O’Brien intervient une semaine après que son prédécesseur, John Bolton, connu comme le «faucon de guerre», a été limogé par Donald Trump, qui avait affirmé être en désaccord avec Bolton sur plusieurs de ses propositions.

    Qui est Robert O’Brien?

    Robert O’Brien est un avocat qui avait travaillé dans le privé et notamment avec l’État. Ensuite, il a eu une longue expérience dans les cercles diplomatiques républicains. 

    Selon le Washington Post, Robert O’Brien possède une expérience diplomatique, militaire et dans le monde des affaires. Qui plus est, il a de bonnes relations avec ses collègues du département d'État et du Pentagone.

    En outre, selon les sources citées par le Washington Post, O’Brien est connu pour son «comportement agréable», en comparaison avec Bolton. De ce fait, au sein de l’administration Trump, la nomination de Robert O’Brien était considérée comme l’«option la plus sûre».

    Dans le passé, Robert O’Brien a été nommé par le Président George W. Bush le 10 novembre 2005 représentant suppléant américain à la 60e session de l'Assemblée générale des Nations unies, qui a été convoquée à New York en 2005-2006. Outre ses autres fonctions en tant que délégué des États-Unis, il a prononcé un discours devant l'Assemblée générale sur la question de la Palestine et a représenté les États-Unis à la sixième commission de l'Assemblée générale, qui était chargée de l'examen de la convention générale sur le terrorisme international.

    Robert O'Brien, en tant qu’envoyé spécial pour la libération des otages de Donald Trump, avait été dépêché par le Président au procès pour violences en Suède du rappeur américain ASAP Rocky. Le chef d'État avait accusé Stockholm de mépriser le sort des Noirs américains.

    Le limogeage de John Bolton

    Le 10 septembre, Donald Trump a annoncé sur Twitter le limogeage de John Bolton qui occupait le poste très influent de conseiller à la sécurité nationale. Donald Trump a fait savoir dans un autre tweet qu'il était en désaccord avec Bolton sur plusieurs points, notamment sur ses positions très dures à l'égard de l'Iran, de la Russie ou encore de la Corée du Nord.

    Tags:
    sécurité, John Bolton, États-Unis, Donald Trump, politique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik