International
URL courte
141310
S'abonner

L’ancien Président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali est décédé en Arabie saoudite, viennent d'annoncer les autorités et son avocat qui avait annoncé précédemment son hospitalisation.

L’ancien Président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali est décédé ce 19 septembre en Arabie Saoudite, où il vivait en exil depuis 2011, a déclaré à l'AFP le ministère tunisien des Affaires étrangères.

«Nous avons eu la confirmation de sa mort il y a 30 minutes», a ajouté le ministère, sans plus de détails.

L’avocat de Ben Ali, qui, dans un premier temps, a indiqué à Reuters qu'il n'était pas en mesure de confirmer le décès du Président déchu, a par la suite déclaré que c’était un fait.

«Ben Ali vient de mourir en Arabie saoudite», a confirmé Mounir Ben Salha à l’agence.

L’ex-Président avait été hospitalisé en Arabie saoudite pour de graves problèmes de santé, avait annoncé jeudi 12 septembre son avocat.

Cité par le HuffPost Tunisie le lendemain, il avait souhaité «démentir deux rumeurs»: que «Ben Ali est mort» et qu’il est «mourant».

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, avait déclaré pour sa part  qu'il autoriserait Ben Ali à rentrer au pays «s’il est malade […] Il peut rentrer dans son pays comme tout Tunisien».

Décès du Président

Le Président tunisien Béji Caïd Essebsi est décédé le 25 juillet, quelques semaines avant la fin de son mandat.

Il a été rappelé aux affaires, 20 ans après avoir quitté la vie politique, quelques semaines après la chute du Président Zine el-Abidine Ben Ali. L’ancien ministre du Président Bourguiba a dirigé un gouvernement de transition et organisé les élections d’une Assemblée constituante avant de transmettre le pouvoir, en décembre 2011, aux nouvelles instances élues.

Lire aussi:

Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Tags:
Béji Caïd Essebsi, AFP, décès, Zine El-Abidine Ben Ali, Arabie Saoudite, Tunisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook