International
URL courte
5612
S'abonner

Boeing et l’US Navy ont supervisé le premier vol d’essai du ravitailleur sans pilote embarqué MQ-25 Stingray, selon une déclaration de l’avionneur.

Boeing a annoncé avoir effectué avec succès, de concert avec l’US Navy, le premier vol d'essai du ravitailleur aérien sans pilote MQ-25.

«L’appareil testé MQ-25, appelée T1, a effectué un vol autonome sous la direction de pilotes d’essai de Boeing opérant depuis un poste de contrôle au sol situé à l’aéroport MidAmerica de Mascoutah, dans l’Illinois», a indiqué une déclaration de Boeing publiée sur son site.

L’appareil a effectué un décollage et un vol autonomes suivant un itinéraire déterminé.

«L’essai a permis de valider les fonctions de base de l’appareil et son contrôle par la station au sol», a détaillé Boeing.

Boeing a conclu un contrat avec le Pentagone prévoyant la construction et la livraison à la marine américaine de quatre ravitailleurs embarqués sans pilotes. Ce contrat d’un montant de 805 millions de dollars doit être exécuté en août 2024.

Le MQ-25 est destiné à ravitailler les chasseurs multirôles F/A-18 Super Hornet embarqués à bord de porte-avions de l’US Navy construits par Boeing, ainsi que des chasseurs de cinquième génération F-35 conçus par Lockheed Martin.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Le coronavirus fera-t-il de la Chine le nouveau maître du monde?
Diminution du nombre de personnes en soins intensifs en France, une première depuis le début de l'épidémie
Tags:
vol d'essai, US Navy, Boeing
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook