International
URL courte
14378
S'abonner

Malgré la guerre commerciale qui se poursuit entre les États-Unis et la Chine, Washington a décidé d’exempter de taxes plus de 300 articles chinois, a annoncé le Bureau du représentant américain au commerce, CNBC précisant pour sa part que la décision avait été prise en réponse aux demandes d’entreprises américaines.

Les États-Unis ont provisoirement levé les droits de douane sur plus de 300 articles chinois, a annoncé le Bureau du représentant américain au commerce (USTR). Le Bureau du représentant américain au commerce a publié la liste d’un large éventail de produits exemptés de taxes en réponse aux demandes d’entreprises américaines, les prélèvements pouvant engendrer des difficultés économiques, a indiqué CNBC.

«En conformité avec les recommandations du comité interdépartemental […] le Bureau du représentant au commerce a décidé de retirer [de la liste des produits frappés par des taxes, ndlr] les articles cités dans l’annexe», a déclaré le Bureau dans un communiqué.

Le document précise que la mesure restera en vigueur pendant un an à partir de sa publication.

Bras de fer entre Washington et Pékin

La guerre commerciale fait toujours rage entre les États-Unis et la Chine et, le 1er septembre, les deux pays ont monté leurs taxes sur les importations.

Ainsi, Washington a annoncé la majoration des taxes sur 112 milliards de dollars d'importations chinoises, tandis que Pékin a augmenté les droits de douane sur 75 milliards de dollars de biens.

Donald Trump estime que la Chine n’a pas d’autre choix que celui de s’entendre avec Washington. Il affirme que Pékin souhaite arriver le plus vite possible à un accord, étant donné que son économie subit de lourdes pertes, alors que l’économie américaine sort gagnante de cette situation.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
«Malaise identitaire français»: à qui la faute?
Tags:
pertes, économie, droits de douane, taxes, guerre commerciale, CNBC, Washington, Pékin, Donald Trump, États-Unis, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik