International
URL courte
5582
S'abonner

La Chine a lancé deux satellites de navigation Beidou-3 à bord d’une fusée Chang Zheng 3B. Ces deux appareils iront consolider le système de navigation chinois et devront en augmenter la précision. À ce jour, l’empire du Milieu a mis en orbite 48 satellites Beidou.

La Chine a lancé avec succès deux satellites Beidou-3 (BDS-3), qui sont devenus les 47e et 48e appareils en orbite à servir le système de navigation Beidou, a annoncé la Société des sciences et technologies aérospatiales de Chine (CASC).

Le lancement a eu lieu lundi matin à 5h10 (23h10, heure de Paris) à partir du cosmodrome du Sichuan. Dès que les satellites seront mis en orbite, ils feront partie du système de navigation et devront en augmenter la précision.

En novembre 2018, la Chine a mené à bien la création du réseau de base du système de navigation Beidou-3. Il est prévu que les systèmes Beidou-2 et Beidou-3 coexisteront jusqu'en octobre 2020. Après cela, les principaux travaux seront effectués par Beidou-3.

Ce lancement était le 312e pour la fusée Chang Zheng 3B. À ce jour, la Chine a mis en orbite 48 satellites Beidou, dont 23 sont liés au système BDS-3.

Beidou est un système de navigation mondial créé par la Chine qui concurrencera le GPS américain et le russe GLONASS. D'ici 2020, il fournira des services de navigation dans le monde entier.

Lire aussi:

Le désir de promotion à tout prix a coûté à un ex-gendarme sa liberté, à Chartres
Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
La Russie construit sa première piste pour les avions de tout type en Arctique
Les Américains ont agi de manière unilatérale: «On privatise l’espace: premier arrivé, premier servi»
Tags:
GLONASS, GPS, système de navigation, Beidou (Compass), Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook