International
URL courte
Mort du financier et multimillionnaire US Epstein (36)
20292
S'abonner

Jean-Luc Brunel, agent de mannequins et ex-proche de Jeffrey Epstein, le multimillionnaire américain soupçonné d'abus sexuels sur mineures, a été localisé en Amérique du Sud après plusieurs semaines de recherches, selon Le Parisien.

La police française a localisé Jean-Luc Brunel, le témoin numéro un dans l'affaire Epstein, en Amérique du Sud, relate Le Parisien. Selon le journal, aucune audition n’est pour autant prévue dans l’immédiat.

L’homme était recherché depuis plusieurs semaines après l’ouverture de l'enquête française dans le dossier du financier soupçonné d'abus sexuels sur mineures et mort en juillet. Les policiers de l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) ont fait des réquisitions auprès des compagnies aériennes et du fichier des passagers (PNR), des vérifications bancaires et sur les réseaux sociaux, se sont renseignés auprès de la police aux frontières (PAF) et des services d'immigration à l'étranger.

Jean-Luc Brunel, dont le nom figurait dans l'enquête américaine visant le multimillionnaire, a été accusé de viol par une ancienne top model. L’agent de mannequins est également soupçonné d'avoir servi de «rabatteur» au bénéfice de Jeffrey Epstein, d’après des témoins américains dans l’affaire.

Mardi 24 septembre, la police a mené ses premières perquisitions dans le volet français de cette affaire.

Les forces de l’ordre se sont ainsi rendues dans l'appartement parisien de Jeffrey Epstein et dans l'agence de mannequins fondée par Jean-Luc Brunel.

Dossier:
Mort du financier et multimillionnaire US Epstein (36)

Lire aussi:

Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
Jean-Luc Brunel, Jeffrey Epstein
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook