International
URL courte
1187
S'abonner

Le chef de la diplomatie russe a critiqué la position des États-Unis qui avaient précédemment proposé à la Russie de préserver le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) à condition d’éliminer tous les missiles russes.

Dans une grande interview accordée au quotidien russe Kommersant, Sergueï Lavrov a abordé plusieurs sujets des relations internationales y compris la sortie américaine du Traité FNI. Selon lui, les militaires américains ont refusé de s’assurer que le missile russe 9М729 ne violait pas le Traité.

«Nous avons invité les Américains à assister à la démonstration de ce missile. Nous leur avons proposé d'organiser un briefing spécial à ce sujet. Mais ils ont catégoriquement refusé. Les États-Unis seront tranquilles seulement après que tous les missiles, les lanceurs et les matériels associés seront éliminés sous leur contrôle. C'est une position plutôt farouche», a-t-il déclaré.

En outre, a poursuivi le ministre, Washington a interdit à ses alliés de l’Otan d’aller voir ce missile.

Prochain sommet au format Normandie

Interrogé sur le règlement de la situation à l’est de l’Ukraine, Sergueï Lavrov a admis qu’un nouveau sommet au format Normandie pourrait avoir lieu durant l’année en cours mais que cela ne dépendait pas de la Russie.

Le ministre s’est également félicité du fait que Kiev ait enfin «reconnu la nécessite de respecter les décisions» prises lors des sommets précédents. Sergueï Lavrov a d’ailleurs appelé les autorités ukrainiennes à renoncer à toute tentative de réviser la soi-disant formule Steinmeier relative au statut du Donbass.

Rappelons que cette formule, nommée ainsi en référence à l’ancien chef de la diplomatie allemande qui participait à son élaboration, a pour objectif de contribuer à l'instauration de la paix dans l’est de l’Ukraine et à la normalisation des relations entre Kiev et le Donbass.

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Tags:
Russie, États-Unis, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), Sergueï Lavrov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook