Ecoutez Radio Sputnik
    Un rassemblement de soutien aux Houthis au Yémen (archive photo)

    Les Houthis affirment avoir fait «des milliers» de prisonniers lors d’une opération à la frontière

    © AP Photo / Hani Mohammed
    International
    URL courte
    27975
    S'abonner

    Les Houthis, qui ont lancé une opération militaire non loin de la ville saoudienne de Najran, ont capturé plusieurs milliers de soldats et officiers saoudiens, a déclaré le porte-parole des forces armées du mouvement Ansar Allah, Yahya Saree.

    Des milliers de soldats et officiers saoudiens ont été faits prisonniers pendant l’attaque menée par les Houthis près de la ville frontalière saoudienne de Najran, a annoncé le porte-parole des forces armées du mouvement Ansar Allah, Yahya Saree, à la télévision.

    «Nos forces armées annoncent la tenue d’une opération militaire d’envergure sur l’axe de Najran, la plus grande opération contre les forces ennemies depuis le début de l’agression [en 2015, ndlr]. L’opération a permis d’écraser trois brigades ennemies, de saisir des centaines des véhicules et blindés et de capturer des milliers de militaires dont beaucoup de commandants, d’officiers et de soldats de l’armée saoudienne», a indiqué M.Saree.

    ​L’attaque présumée a été lancée il y a 72 heures avec l'appui de drones et de batteries anti-aériennes.

    ​Selon les médias et les informations sur les réseaux sociaux, il a également indiqué que la coalition arabe dirigée par Riyad avait subi «des pertes considérables en matériels et en effectifs», des centaines de soldats ayant été tués ou blessés.

    Riyad n’a pas commenté ces informations pour le moment.

    Conflit au Yémen

    Le conflit entre le gouvernement yéménite et les Houthis dure depuis 2014. La coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite soutient le gouvernement yéménite depuis mars 2015.

    En décembre 2018, les parties en conflit se sont pour la première fois mises à la table des négociations à Stockholm, dans le cadre des discussions organisées sous l’égide de l’Onu. Les négociations ont débouché sur plusieurs ententes sur l’échange des prisonniers, l’arrêt des hostilités à Hodeïda, sur la mer Rouge et la remise de cette ville contrôlée par les Houthis sous le contrôle de l’Onu.

    Tags:
    Houthis, Ansarullah, soldats, morts, opération militaire, Najran, Yémen, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik