International
URL courte
7230
S'abonner

Quelques mois après s’être retrouvé au sein du scandale de l'Ibizagate, le leader conservateur Sebastian Kurz, est arrivé en tête des élections législatives autrichiennes, selon les projections.

Le conservateur Sebastian Kurz, âgé de 33 ans, a remporté dimanche les élections législatives en Autriche et est bien placé pour revenir au pouvoir, quatre mois après avoir été renversé par le scandale de l'Ibizagate, selon les projections de la télévision publique.

Ainsi, les conservateurs du Parti populaire autrichien (ÖVP) obtiendraient 37,2% des voix, ce qui ouvre la voie à une reconduction de Sebastian Kurz à la tête du gouvernement.

Le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ), crédité de 16% des voix, perdrait dix points par rapport au scrutin de 2017 tandis que le parti social-démocrate SPÖ arriverait en deuxième position avec 22% des voix, indique l’AFP.

Les Verts, qui avaient obtenu moins de 4% aux législatives de 2017, font leur retour au parlement avec une progression fulgurante, à 14,3% des suffrages.

Lire aussi:

Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Un octogénaire décède après avoir été bousculé et insulté à la caisse car jugé «trop lent» dans le 92
Tags:
Les Verts autrichiens, Parti social-démocrate autrichien (SPÖ), Parti de la liberté d'Autriche (Freiheitliche Partei Österreichs, FPÖ), Parti populaire autrichien (ÖVP), élections législatives, élections, Autriche, Sebastian Kurz
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook