International
URL courte
0 29
S'abonner

Près d’un million de personnes ont été privées d’électricité sur l’île espagnole de Tenerife lors d’une panne dont les raisons n’ont pas encore été établies, annoncent les autorités et les médias.

Tenerife, la plus grande île de l'archipel des Canaries et l’île la plus peuplée d’Espagne, s’est retrouvée ce dimanche 29 septembre sans électricité, a annoncé la mairie de la ville de Santa Cruz de Tenerife.

«Une panne électrique générale s’est produite sur l’île. Nous essayons d’établir ce qu’il s’est passé et de régler le problème au plus vite. Nous vous présentons nos excuses», a indiqué la mairie sur Twitter.

Un million de personnes sans électricité

Près d’un million de personnes sont restées sans électricité, d’après le site hispanophone Eldiario.

Un graphique partagé par la mairie de Santa Cruz de Tenerife sur Twitter montre l'instant de la coupure d'électricité.

​La circulation des tramways de Tenerife a été suspendue pendant quelques heures, selon la mairie. Des navettes gratuites ont été mises en place.

​Les feux tricolores se sont éteints et les autorités municipales ont dû envoyer des policiers dans les rues pour faire la circulation.

​Le trafic dans les aéroports de Tenerife-Nord et Tenerife-Sud n’a pas été entravé, grâce à l’emploi de générateurs de réserve. Les hôpitaux locaux se sont aussi servis de générateurs, d’après les médias. La plupart des incidents signalés étaient liés à l’arrêt des ascenseurs et à des portes de garage bloquées.

Explosion ou coupure d’électricité par précaution?

Selon les médias, une explosion aurait endommagé une ligne de haute tension.

D’après le journal El Pais, une panne se serait produite à la centrale électrique de Granadilla, érigée avant 1990 et où des travaux de rénovation étaient prévus pour 2020. Cet accident aurait affecté le fonctionnement de la centrale de Las Caletillas.

​Selon les représentants de la société Red Electrica, les spécialistes ont coupé le courant pour éviter un court-circuit et l’approvisionnement de l’île en électricité avait déjà été rétabli à 65% vers 20h30, heure locale (21h30 heure de Paris).

Le groupe énergétique Endesa ne confirme pas les informations selon lesquelles la panne a été provoquée par un dysfonctionnement de l’une de ses installations. Le groupe a indiqué à l’agence de presse espagnole Efe que ses techniciens avaient inspecté tous les sites, qui fonctionnaient sans incident.

Le groupe dément notamment les informations portant sur des problèmes techniques à la centrale thermique de Las Caletillas, ainsi que sur une éventuelle explosion.

D’après El Mundo, le service électrique a été rétabli pour quelque 70.000 des 460.000 clients d’Endesa. Le groupe avait précédemment déclaré qu’il faudrait attendre six heures jusqu’au rétablissement de l’approvisionnement en électricité.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Tags:
Espagne, explosion, panne, centrale électrique, blackout, îles Canaries, Tenerife
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook